Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ces films et produits Disney dont le public raffole toujours

Le Figaro07/11/2014 à 15:13

Le cinéma et les produits dérivés ont été le moteur de Disney lors de son dernier exercice. La star de l'année a sans conteste été La Reine des Neiges . Le géant américain prévoit la sortie de 21 blockbusters dans les trois prochaines années, contre 13 sur les trois dernières.

La «cash machine» Disney est plus en forme que jamais. Le géant américain des médias et du divertissement a publié jeudi des résultats records pour son exercice 2013-2014. «L'année 2014 a été la meilleure de l'histoire du groupe, et cela fait quatre ans de suite que nous atteignons un record», s'est félicité Bob Iger, PDG de The Walt Disney Company, dans un communiqué.

Disney peut remercier l'inépuisable Reine des neiges, qui lui a rapporté un véritable pactole en salles comme en produits dérivés. Ce film est devenu, selon Bob Iger, «le dessin animé au plus grand succès de tous les temps». Sorti il y a un an, il a déjà rapporté plus de 1,27 milliard de dollars (1,03 Md€) de recettes dans les cinémas dans le monde, d'après les statistiques du spécialiste BoxOffice.com. Mais Reine des neiges n'est plus juste un film. «C'est devenu un phénomène de masse. Le film a été le point de départ d'une aventure commerciale, qui va se prolonger sur les planches à Broadway et peut-être avec plusieurs suites en salles, tout ce qui va renforcer la marque. Disney va vendre des produits Reine des neiges pendant un bon moment encore», parie Phil Contrino, analyste à BoxOffice.com, cité par The Street.

La branche produits dérivés de Disney, dont le chiffre d'affaires a grimpé de 12% à 3,9 milliards de dollars (3,15 Mds€) sur le dernier exercice, a annoncé cette semaine que plus de 3 millions de costumes des deux héroïnes du film, Elsa et Anna, avaient été écoulés en moins d'un an en Amérique du Nord. Les poupées et autres produits à l'effigie des personnages du film vont s'arracher à Noël, alors que les enseignes en commandent en masse pour les avoir en stock.

Des produits alimentaires et d'hygiène dentaire

La marque Reine des neiges rayonne également en dehors du rayon jouets: plus de 800 titres de publications ont été édités dans le monde, la bande-originale a été téléchargée dans plus de 100 pays et les applications de jeu dérivées du film battent des records. Disney va également lancer 16 nouveaux produits alimentaires et de santé sous licence cette année, dont des jus de fruits, yaourts, pansements et une ligne complète de produits d'hygiène dentaire. Bien sûr, Elsa et Anna sont aussi des figures incontournables dans les parcs d'attractions du groupe! «L'effet Reine des neiges est bien parti pour continuer», assure Paul Gainer, vice-président de Disney Retail et Disney Consumer Products, dans un communiqué.

D'autres grosses productions ont aussi fait la fortune de Disney cette année: Maléfique, dans lequel Angelina Jolie joue la méchante reine de Blanche-Neige, comme Captain America 2 et Les Gardiens de la Galaxie sont des succès. Les projets tirés de l'univers des super-héros de la filiale Marvel ne sont pas prêts de s'épuiser. Alors que chacun de ces films sortis jusqu'ici a rapporté en moyenne un milliard de dollars au box-office mondial, selon Bob Iger, 11 nouveaux films sont prévus d'ici à 2019. Le PDG de Disney a également annoncé la sortie pour juin 2017 d'un quatrième volet de Toy Story, dont le dernier opus avait rapporté plus d'un milliard de dollars de recettes en salles et 10 milliards en produits dérivés. Les fans attendent de pied ferme le septième épisode de Star Warsen décembre 2016. Au total, Disney prévoit la sortie de 21 blockbusters dans les trois prochaines années, contre 13 sur les trois dernières.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.