Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Ces dizaines de bâtiments de l'État qui vont devenir des logements

Le Figaro12/08/2015 à 16:34

Sur l’ensemble de nos départements, une vingtaine de bâtiments publics appartenant à l’État ont été vendus durant ces deux dernières années. Ils accueilleront notamment 2403 logements sociaux.

Transformer des immeubles de bureaux en logements est devenu commun. Il y a quelques mois, Le Figaro Immobilier vous racontait les projets de la mairie de Paris pour les locaux historiques - qui seront bientôt vacants pour cause de déménagement - du ministère de la Défense, situés à deux pas de l’Assemblée nationale, sur le boulevard Saint-Germain, dans le VIIe arrondissement de Paris. «Nous avons demandé à cet emplacement le droit de construire 50% de logements sociaux», expliquait Ian Brossat, adjoint à la maire de Paris en charge du logement.

Si ce type de projet fait parler le tout-Paris, il n’est pourtant pas limité à la capitale! En France, depuis deux ans, c’est une vingtaine de bâtiments appartenant à l’État qui ont été vendus dans le but d’en faire des logements, sociaux ou non. Les biens en question sont variés: hôtels de police, casernes militaires, chambre régionale des comptes... énonce le site Capital.fr qui s’est procuré la liste des 22 biens en question. Si ce processus de vente - encouragé par le gouvernement - commence à faire parler de lui, il n’est toutefois pas encore devenu un réflexe.

En tout on compte 3490 logements

Une fois la transformation effectuée, ces bâtiments situés dans 17 départements français et un en Guyane accueilleront un peu moins de 3500 logements, dont 2403 - plus de la moitié - logements sociaux. La plupart d’entre eux sont d’ailleurs déjà en construction voire en cours de commercialisation. C’est une initiative qui faisait partie intégrante de la loi Duflot - portée par l’ancienne ministre du Logement - qui a pour vocation d’encourager les ministères et les organismes publics (incluant RFF, SNCF, hôpitaux...) à se se séparer de leurs bâtiments... à prix décotés.

Parmi les exemples de projets de transformation, on peut citer par exemple ce bâtiment appartenant au ministère de l’Écologie, vendu à 975.000 euros après une décote de 50%. Il accueillera 55 logements, dont la totalité seront des logements sociaux. Autre exemple à Nantes: la caserne Mellinet, qui appartenait au ministère de la Défense, a été vendue 6,3 millions d’euros avec une décote de 67%. Elle accueillera pas moins de 1700 logements, dont 1200 logements sociaux. Dernier exemple parisien, au 4 rue de Lille (VIIe, non loin du ministère de la Défense dont nous parlions plus haut) où le ministère de l’Enseignement supérieur a cédé un bâtiment avec une décote de 77%. 18 logements sociaux y seront construits.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.