Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Camp de migrants dans le XVIe : une «provoc'» pour les riverains

Le Figaro13/01/2016 à 18:38

REPORTAGE - Dans l’ouest parisien, les quartiers de Ranelagh et de La Muette s’inquiètent de la construction d’un camp composé de cinq bâtiments en bois, qui devrait accueillir 200 migrants et SDF.

«Vous rigolez? Des logements pour migrants ici, c’est impossible», s’étonne un riverain qui promène paisiblement son chien sur les chemins de l’allée des Fortifications, qui jouxte le boulevard des Maréchaux (XVIe arrondissement). Comme lui, il reste encore des habitants de Ranelagh et de La Muette qui ne sont pas - encore - au courant du projet de la mairie de Paris pour leur quartier... Et pourtant! La maire Anne Hidalgo a l’ambition de faire construire cinq bâtiments en bois provisoires, en lisière du bois de Boulogne, à deux pas de l’hippodrome d’Auteuil et des jardins du Ranelagh, comme le rapportait Le Figaro en décembre dernier.

Pourquoi cette construction? Pour accueillir de 200 à 300 migrants et sans-abris qui sont actuellement en attente d’un statut de demandeur d’asile. Pour Hidalgo, il s’agit d’une nouvelle initiative qui prône la mixité sociale. Problème: dans ce paisible quartier résidentiel où habitent des familles plutôt aisées, le projet a évidemment du mal à passer... Depuis l’annonce du projet, en octobre dernier, la mairie du XVIe et les riverains se sont élevés en bloc pour protester.

«La moindre des choses quand il s’agit d’un projet pareil, c’est de se concerter entre élus politiques concernés, et ne pas prendre sa décision seule. C’est pourtant ce qu’a fait madame la maire», se désole Sylvie, une habitante du quartier. Elle n’est pas la seule à être désolée. Plusieurs pétitions circulent actuellement, dont une qui revendique plus de 50.000 signataires.

Pour le moment, le permis de construire n’a toujours pas été délivré. «Mais la mairie de Paris est bien décidée à construire ces bâtiments durant le mois de février prochain», précise au Figaro la mairie du XVIe arrondissement. Dans le quartier, difficile de trouver des habitants qui encouragent ce projet. «Personne ne comprend la logique... Ce quartier est aux antipodes de leur culture, de leurs habitudes de vie. C’est une question de bon sens. C’est de la provoc’ pure et simple, la mairie de Paris veut faire un exemple de mixité sociale», suppute Cécile, qui habite rue de Franqueville à deux pas du futur camp. Idem pour André, qui «comprend le projet» et le soutient dans l’absolu, mais trouve son emplacement complètement illogique...

«C’est un quartier calme, familial, où les enfants se retrouvent pour jouer dehors. Avec les choses affreuses qui se passent en Europe en ce moment, comment pouvons-nous être rassurés?», questionne Danièle, une mère de famille. Nul besoin d’habiter le quartier pour se plaindre. «Moi je n’habite pas ici, mais je viens y travailler. Et avec ce camp, ça va être une vraie galère pour se garer», se plaint Astrid. Une vraie galère pour se garer? Oui, car la construction a de grandes chances d’être érigée à même l’allée des Fortifications, selon la mairie du XVIe. Une artère idéale pour garer son véhicule. Si le projet voit le jour comme prévu, il faudra donc aller voir ailleurs...

Claude Goasguen, le maire du XVIe arrondissement, ne cache pas son agacement. «Je n’ai pas reçu le moindre coup de téléphone de madame Hidalgo afin que l’on discute de tout ça, explique-t-il au Figaro. La mairie de Paris considère le bois de Boulogne comme une réserve foncière. Ce projet est une énorme erreur, et un stupide buzz médiatique. J’ai proposé d’autres lieux plus adéquats, mais personne ne semble disposé à discuter...»

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.