1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Cafouillage du gouvernement autour de la suppression de la taxe d'habitation
Le Figaro30/08/2019 à 10:25

Cafouillage du gouvernement autour de la suppression de la taxe d'habitation (Crédits photo : Wikimedia Commons - Moktarama )

Ce vendredi, le ministre des Comptes publics affirme que la fin de la taxe d'habitation pour tous aura lieu en 2022. Il y a une semaine, il l'annonçait pour...2023, comme le premier ministre et son collègue à Bercy Bruno Le Maire, en juin dernier.

C'est à n'y rien comprendre! Quand la taxe d'habitation sera supprimée pour tous? En 2022 ou en 2023? Sur ce dossier ô combien sensible, le gouvernement semble en plein cafouillage. Au sein même de Bercy, les ministres Le Maire et Darmanin ne sont pas d'accord entre eux. Confirmant une annonce du premier ministre, Bruno Le Maire avait déclaré, en juin dernier, que la suppression totale de la taxe d'habitation interviendra en 2023. Il contredisait alors son collègue Gérald Darmanin qui avait affirmé deux mois auparavant que cette mesure-phare du quinquennat d'Emmanuel Macron aurait lieu en 2022.

Même le ministre des Comptes publics semble un peu perdu. Il s'est contredit lui-même en une semaine. De nouveau interrogé ce vendredi, Gérald Darmanin semblait pourtant sûr de son fait: cette réforme interviendra en 2022. «Tous les Français auront leur taxe d'habitation supprimée pour 2022», a-t-il déclaré sur RTL, sans rentrer plus dans les détails. Une annonce pour le mois déconcertant car, le 22 août dernier, ce même ministre annonce, dans un tweet, que la fin de la taxe d'habitation aura lieu en...2023. Plus de 24 millions de foyers français seront concernés, affirme-t-il.

Une énième hésitation qui jette un flou sur ce dossier ô combien sensible pour le gouvernement. Ce n'est en effet pas la première fois que l'exécutif change de date pour la fin de la taxe d'habitation: en septembre 2017, il était question de 2020 puis de 2021 en mai dernier. Pourquoi tant de contradictions? Contacté par Le Figaro, Bercy n'était pas en mesure de nous répondre immédiatement. Désormais, le choix porte sur deux années: 2022 ou 2023. Autrement dit, à la fin ou après le quinquennat. Un choix politique épineux. Que deviendra cette réforme si la majorité présidentielle change dans moins de trois ans?

Si le report à 2023 était confirmé, il apparaîtrait comme une réponse à la colère des «gilets jaunes» qui ont perçu la suppression totale de la taxe d'habitation comme un «cadeau» pour les 20% des ménages les plus riches. Cette mesure pourrait rapporter à ces derniers 1200 euros en moyenne contre 600 euros pour les 80% des ménages les plus modestes, selon le gouvernement. Par ailleurs, les contraintes pesant sur les finances publiques pourraient obliger l'exécutif à revoir sa copie pour éviter une envolée de la dette publique.

Lire la suite de l'article sur LeFigaro.fr

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gache1
    30 août17:21

    Feraient mieux de nous expliquer par quoi ils vont remplacer cette suppression. Car personne n'est dupe. Ce qui est donné d'un coté est repris au centuple de l'autre.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer