1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Cadeaux de Noël: en 2019 les Français privilégient la qualité à la quantité
Le Figaro26/11/2019 à 05:45

Cadeaux de Noël: en 2019 les Français privilégient la qualité à la quantité (Crédits photo : Pexels - Negative Space )

Malgré un budget global à la baisse, les dépenses consacrées aux cadeaux devraient augmenter, selon l'étude annuelle de Cofidis. Ce qui n'empêchera pas le nombre de présents de diminuer.

Entre les cadeaux, les étrennes et le repas du réveillon, les festivités de Noël impliquent de nombreuses dépenses. D'après la troisième édition de l'enquête annuelle du spécialiste du crédit à la consommation Cofidis, les Français, comme l'année dernière, continueront de réduire leur budget.

Alors qu'il s'élevait à 571 euros en 2018, le budget moyen des Français devrait se réduire de 22 euros, à 549 euros. Si 31% disent ne pas chercher à limiter leurs dépenses, 50% affirment qu'ils respecteront le budget prévu cette année. 14% (+1 par rapport à 2018) envisagent un budget légèrement supérieur à l'année précédente, notamment les moins de 35 ans (23%). Les cadeaux restent le premier poste de dépenses, et malgré un budget globalement en baisse, ils devraient continuer d'augmenter en valeur: les Français devraient y consacrer une moyenne de 355 euros, contre 340 en 2018.

Ils privilégieront les cadeaux culturels (55%) et notamment made in France. Mathieu Escarpit, directeur marketing de Cofidis, précise qu'«unitairement les cadeaux seront probablement plus coûteux», ce qui expliquerait que ce poste de dépenses augmente, sans plus de cadeaux sous le sapin à l'arrivée. Les Français prévoient en effet de déposer sept présents, et non 8,5 comme l'année dernière.

L'étude, réalisée par l'institut CSA auprès d'un échantillon représentatif de 1004 Français de 18 ans et plus, montre des variations dans les dépenses selon l'âge, la catégorie socio-professionnelle (CSP) et la taille de l'agglomération dans laquelle les acheteurs habitent. Les retraités auront le budget le plus élevé, avec 766 euros, suivis de près par les personnes de 50 ans et plus, avec un budget fixé à 701 euros. Les CSP+ dépenseront 552 euros en moyenne tandis que les CSP- fixeront leur budget à 416 euros. Les habitants de l'agglomération parisienne devraient en moyenne dépenser 713 euros, contre 543 euros pour les habitants d'agglomérations de moins de 2000 âmes.

Des dépenses anticipées pour un maximum d'économies

Mathieu Escarpit constate un ralentissement depuis l'an dernier. «Les Français ont le sentiment que leur pouvoir d'achat se dégrade, et les évènements tels que les «gilets jaunes» ou encore les grèves peuvent avoir un impact sur le moral et leurs dépenses». Cependant, 60% continuent de gâter leurs proches pour Noël «en s'organisant tout au long de l'année pour optimiser leur budget». 29% utilisent des chèques cadeaux et 36% profitent des périodes promotionnelles telles que le Black Friday pour effectuer un maximum d'achats à moindres frais.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer