Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

C'est en plein cœur de Paris qu'on déménage et emménage le plus

Le Figaro26/10/2017 à 06:01

Ce sont les trois arrondissements parmi les moins peuplés et les moins fournis en logements de la capitale (IIe, IIIe et IVe) qui arrivent en tête des endroits de Paris où l'on bouge le plus, selon une étude d'une start-up spécialisée dans le déménagement en ligne.

C'est une des promesses du candidat Macron: faciliter la mobilité «en particulier des jeunes, des familles qui se recomposent ou des personnes qui cherchent ou changent d'emploi». Depuis l'été 2015, Movinga, start-up allemande spécialisée dans les déménagements en ligne, a, justement, analysé le nombre de déménagements et d'emménagements réalisés dans Paris intra-muros, à l'occasion d'un achat ou d'une location.

» Lire aussi - Pourquoi les médias parisiens déménagent vers l'ouest

Parmi les arrondissements connaissant la plus grosse activité, le IIIe ressort en tête du classement, devant les IIe et IVe. Un résultat surprenant lorsqu'on sait qu'il s'agit des trois arrondissements parmi les moins peuplés et les moins fournis en logements. Ce dynamisme peut sans doute s'expliquer par les prix élevés pratiqués dans ces arrondissements qui incitent certains particuliers à quitter leurs logements pour des quartiers plus abordables et où l'on reste installé plus durablement.

C'est le cas des XVIIIe, XIXe et XXe arrondissements où les prix au mètre carré sont parmi les plus faibles de la capitale (respectivement 7580 euros, 6910 euros et 7380 euros, selon les chiffres publiés par les notaires d'Ile-de-France) et avec des loyers également plus accessibles. La flambée des prix de l'immobilier parisien enregistrée ces derniers mois a redessiné peu à peu la carte de Paris. «Certains quartiers comme Saint-Germain-des-Près ou le VIIIe arrondissement sont devenus peu à peu inabordables, poussant les gens à déménager dans les quartiers du Marais ou du IXe arrondissement», explique Enguerrand Jacquillat, responsable du marché France pour Movinga. C'est ainsi par exemple que le IVe arrondissement de Paris est celui qui a enregistré le plus d'emménagements depuis deux ans.

» Lire aussi - Les logements parisiens les moins chers migrent vers le nord-est

Ces quartiers inabordables restent, toutefois, attractifs aux yeux de la clientèle plus fortunée, et notamment étrangère. La demande se concentre autour de Saint-Germain, Vavin ou encore Montparnasse, des microquartiers plein de charme et au caractère bien trempé. «Paris est une ville dynamique. Les derniers événements politiques (Brexit, élections américaine et française) ont entraîné de nouveaux flux dans la capitale, notamment venant d'étrangers qui ont décidé d'investir dans la capitale», explique Finn Hänsel, directeur général de Movinga. Conséquence: les prix au m² sont supérieurs à 12.000 euros, faisant du VIe arrondissement le plus cher de la capitale.

Paris est certes dynamique mais, sachant que sept arrondissements affichent des prix au m² supérieurs à 10.000 euros, trouver un nouveau logement dans la capitale peut s'avérer un véritable casse-tête. Dès lors, pour s'offrir un bien plus grand, certains particuliers n'ont d'autres choix que de quitter la capitale. Une autre explication possible pour expliquer un exode supposé des Parisiens vers Bordeaux?

» Lire aussi - Nos conseils pour qu'un déménagement ne soit pas un cauchemar

1 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • sibile
    26 octobre14:39

    des quartiers tellement "inabordables" que c'est là qu'on emménage le plus ... ils se rendent compte de ce qu'ils disent dans cet article ?

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.