Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

BPCE fait de Twitter une porte d'entrée pour des versements d'argent en ligne

RelaxNews14/10/2014 à 16:54

Le transfert d'argent via Twitter se réalise en deux étapes. D'abord, il faut envoyer un tweet, sous la forme par exemple "@SMoneyfr #envoyer 100EUR @destinataire". AFP PHOTO / LEON NEAL /FILES

(AFP) - Le groupe bancaire BPCE a lancé mardi une nouvelle méthode de transfert d'argent en ligne, qui utilise le réseau social Twitter comme porte d'entrée vers son porte-monnaie électronique S-money.

"Nous nous sommes dit que, dans l'écosystème des réseaux sociaux, allait se développer de nouvelles fonctionnalités. Nous avons donc réfléchi à initier un paiement par le canal Twitter", a expliqué Nicolas Chatillon, directeur général de S-money, lors d'une conférence de presse.

Cette innovation, présentée comme une première mondiale, permet pour le moment d'envoyer de l'argent à un autre particulier ou à l'association Action contre la Faim.

Le transfert d'argent via Twitter se réalise en deux étapes. D'abord, il faut envoyer un tweet, sous la forme par exemple "@SMoneyfr #envoyer 100EUR @destinataire".

L'utilisateur est ensuite renvoyé sur l'application S-Money, disponible sur les systèmes iOS d'Apple et Android de Google, où il concrétise effectivement son paiement, ceci après avoir relié les comptes Twitter et S-money.

"L'utilisateur passe facilement d'un univers à l'autre sans rupture. Il fallait de l'instantanéité pour être en phase avec l'esprit de Twitter", a souligné M. Chatillon.

Le système ne fonctionne qu'en France et demande de posséder une carte de paiement ainsi qu'un numéro de téléphone mobile français. Il n'est cependant pas obligataire de détenir un compte dans l'un des deux réseaux bancaires de BPCE, Caisse d'Epargne et Banque Populaire.

Un virement ne peut pas excéder 250 euros lorsqu'il concerne deux particuliers et 500 euros lorsqu'il est adressé à une association ou à une entreprise.

A l'heure actuelle, le tweet envoyé reste dans l'historique de l'utilisateur et peut donc être vu par n'importe quel internaute.

BPCE n'a pas exclu de rendre possible les virements par message privé à l'avenir mais veut d'abord "s'inscrire dans le mouvement et les codes d'utilisation de Twitter" qui font la part belle au caractère public des actions, a fait valoir Olivier Tilloy, directeur opérationnel de S-money.

"Nous réfléchissons en termes d'utilisation du client. Si dans trois mois nous lançons les virements par message privé, ce sera parce que les clients nous l'auront demandé", a-t-il ajouté.

Si BPCE est le premier groupe bancaire à passer par Twitter pour de telles opérations, il n'est toutefois pas le premier à permettre des transferts d'argent via un réseau social.

Cet été, le groupe japonais Rakuten Bank avait lancé une initiative similaire, sur Facebook cette fois.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.