Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Bordeaux : les prix de l'immobilier vont continuer à baisser en 2021
information fournie par Boursorama avec Newsgene07/01/2021 à 13:04

Les tarifs de l'immobilier ont déjà baissé de 0,7 % en 2020 dans la capitale girondine. (illustration) (PIXABAY / 1912079)

Les tarifs de l'immobilier ont déjà baissé de 0,7 % en 2020 dans la capitale girondine. (illustration) (PIXABAY / 1912079)

Les prix de l'immobilier à Bordeaux ont chuté de 0,7 % en 2020. Une exception pour une grande ville française. Après plusieurs années de fortes hausses, la chute des prix va se prolonger en 2021 dans la capitale girondine, mais ne devrait pas dépasser les 5 %.

Après avoir flambé pendant plusieurs années, les prix de l'immobilier à Bordeaux pourraient continuer à baisser sous le coup de la crise sanitaire du Covid-19. Dans cette ville, les prix ont reculé de 0,7 % sur le marché immobilier en 2020, et cette tendance pourrait se poursuivre en 2021, rapporte Sud Ouest .

Bordeaux est moins attractive

Dans les dix plus grandes villes de France, les prix de l'immobilier ont continué à grimper en 2020, avec une hausse de 2,6 % (contre 5,2 %) en 2019. Bordeaux fait donc figure d'exception. La capitale girondine ferme actuellement le podium des villes les plus chères de France derrière Paris (10 402 € le mètre carré) et Lyon (4 432 € le mètre carré) après avoir vu doubler ses prix en une décennie.

Le mètre carré bordelais coûte aujourd'hui 4 624 € alors que le pouvoir d'achat immobilier est de 200 000 € en moyenne. Cela signifie que les candidats à l'achat ne peuvent acquérir des biens de plus de 40 m². Mais la situation devrait changer, car Bordeaux perd de son attrait. Dans le dernier classement des villes les plus attractives, Bordeaux a chuté de la 7e à la 11e place, rappelle Sud Ouest .

Des taux toujours aussi attractifs

Dans un contexte de crise, la baisse des prix immobiliers pourrait atteindre 1 % au niveau national en 2021. Elle serait plus importante à Bordeaux, compte tenu de l'inflation remarquée durant la dernière décennie. Toutefois, « la diminution des prix ne dépassera pas probablement - 5 % » , suppose Sud Ouest .

Même si cette nouvelle année s'annonce difficile, les acquéreurs pourront compter sur des taux d'emprunt toujours avantageux selon les dernières indications de la Banque centrale européenne (BCE). Cette dernière a l'intention de prolonger sa politique accommodante en matière de taux au moins jusqu’en 2022.

1 commentaire

  • 07 janvier13:43

    Si vous voulez achetez dans une ville spécifique et que c'est trop chère .Alors faites appe aux Hauts Fonctionnaire qui délègueront un sondage à leur équipe et Hop Hope Hopopope .Le tour sera joué .Là ya du boulot ...


Annonces immobilières