Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Bien assurer une résidence étudiante

Le Figaro10/09/2012 à 18:48
Votre enfant poursuit ses études dans une autre ville et vous venez de trouver une résidence étudiante pour le loger. Le point sur l'assurance que vous devez souscrire pour protéger efficacement
L'assurance obligatoire des risques locatifs

La loi exige que tout locataire soit assuré contre les risques locatifs qu'il crée par sa présence dans la location.

Toutefois, cette assurance n'est pas obligatoire pour les logements meublés.

Pour une résidence étudiante ou universitaire qui contient un minimum de meubles, a priori pas besoin d'assurance.

Mieux vaut cependant en souscrire une. A défaut, vous devrez assumer les dégâts causés par votre enfant, soit à ses propres biens soit à la résidence ou à ses voisins. Et là, l'addition peut vite grimper.

Il est possible aussi que le bailleur en fasse une condition de l'entrée dans les lieux et lors du renouvellement du bail.

À savoir: Il est possible que le propriétaire ait souscrit lui-même une assurance habitation pour tous les locataires successifs. C'est une pratique fréquente dans les résidences universitaires. Il demande alors à chaque locataire d'y participer en payant une quote-part de la prime. Vérifiez cependant les risques couverts car elle peut s'avérer insuffisante pour couvrir les dommages de votre enfant.

Une assurance habitation limitée

Sachez que l'assurance des risques locatifs reste limitée. Elle garantit le locataire uniquement contre les dommages résultant d'un dégât des eaux, d'un incendie ou d'une explosion. Il sera couvert également en cas de tempête, catastrophes naturelles, risques technologiques, attentats et risques de terrorisme. Elle ne le couvre pas pour les dégâts occasionnés à l'immeuble ainsi qu'à ses propres biens.

Une assurance complémentaire fortement conseillée

Mieux vaut souscrire une assurance complémentaire multirisques habitation.

Elle protégera votre enfant en cas de vol et proposera souvent des prestations complémentaires, bien utiles en cas de sinistre (protection juridique, assistance, ...).

Demandez conseil à votre courtier en assurance. Il saura vous aiguiller vers l'assurance la mieux adaptée pour protéger votre enfant et vous éviter des difficultés en cas de sinistre.

À noter: Si vous êtes déjà assuré pour votre propre habitation, il peut être intéressant de changer d'assurance. Certains contrats prévoient en effet la couverture de plusieurs habitations à des tarifs compétitifs, dont les résidences étudiantes. Renseignez-vous auprès de votre courtier.

LIRE AUSSI:

» Assurance habitation: les démarches en cas de sinistre

» Habitation: êtes-vous couvert en cas d'incendie?

SERVICE:

» Profitez d'une assurance habitation multirisque à partir de 5.90€/mois

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.