Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Bercy publie deux guides du «fabriqué en France»

Le Figaro24/02/2015 à 16:22

L'un destiné aux consommateurs, l'autre aux producteurs. Ils ont pour objectif d'éclairer sur les différents types de mentions, marquages et labels garantissant l'origine des produits.

La Direction générale des entreprises (DGE) du ministère de l'Économie a publié en ligne ce mardi deux guides du «fabriqué en France». Ces deux guides, l'un destiné aux consommateurs et l'autre aux producteurs, ont pour objectif de faciliter la compréhension des différents labels existants.

Ils apportent «un éclairage sur les différents types de mentions, marquages et labels garantissant l'origine des produits», a souligné la DGE dans un communiqué. Intitulés «Le guide du marquage», ils divulguent les modalités de contrôle ou les spécificités des cahiers des charges des principaux labels comme «Origine France Garantie», «Entreprise du patrimoine vivant», «Terre textile» ou «Produit en Bretagne», précise Bercy qui détaille également les «objectifs des mentions» comme «Savon de Marseille» ou, pour la coutellerie, «Esprits de Thiers».

Le guide destiné aux consommateurs leur permet notamment de faire la différence entre «allégations commerciales» et vrais labels d'origine. Ces indications à but commercial «se matérialisent fréquemment par l'usage des symboles de la France ou des couleurs nationales (drapeaux, carte de France, tour Eiffel)», indique-t-il. Les indications «conçu à» ou «designed in» ne signifient donc pas à «elles seules que le produit concerné soit fabriqué en France», précise-t-il encore.

Un label, atout commercial important pour les entreprises

Reprenant les indications et labels d'origine parmi les plus courants, le document rappelle les critères d'attribution pour chacun. Pour obtenir le label «Origine France garantie», octroyé par l'association Pro France à des produits non alimentaires et alimentaires, les entreprises devront ainsi justifier «qu'au moins 50% du prix de revient unitaire du bien résulte d'opérations réalisées en France et que le produit prenne ses «caractéristiques essentielles» en France». De la même manière, la mention «savon de Marseille» répond elle aussi à des critères précis, établit par une charte et «les entreprises sont contrôlées annuellement lors d'un audit».

Le guide destiné aux professionnels s'adresse lui «en particulier aux producteurs et distributeurs de biens de grande consommation non alimentaire», explique Bercy. Plus long que celui des consommateurs, «il fournit également des informations pratiques pour évaluer l'opportunité d'entrer dans une démarche de mise en avant de l'origine des produits», ajoute le ministère. Rappelant là aussi les critères d'attribution des différents labels, le guide met en avant l'atout commercial que peut représenter son obtention.

«Si vous êtes fabricant ou distributeur et que vous produisez ou faites produire tout ou partie en France, la valorisation de l'origine par le marquage peut constituer un atout commercial différenciant vis-à-vis des consommateurs», précise le guide. A travers «5 étapes pour valoriser l'origine de votre production», il détaille les «sujets à couvrir lors d'une démarche de marquage d'origine», comme la définition du type de marquage. Alors que «trois Français sur quatre se déclarent prêts à payer plus cher pour acheter français» note le guide, les entreprises françaises sont peu sensibles au Made in France, révèle une étude AgileBuyer-HEC.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.