Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Banques : le retour des cygnes noirs

Le Revenu26/03/2013 à 11:14

DR

(lerevenu.com) - En Europe, lundi, tout le secteur bancaire, après avoir ouvert en nette hausse, s'était retourné brutalement, en cours de séance. Les marchés avaient pris peur en prenant connaissance d'un entretien du président de l'Eurogroupe, à l'agence Reuters et au Financial Times. Même si Jeroen Dijsselbloem est ensuite revenu sur ses propos initiaux faisant du plan de sauvetage de Chypre un modèle de résolution des difficultés bancaires dans la zone euro et d'autres pays, le mal était fait. Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne (BCE), a jugé que M. Dijsselbloem avait ?eu tort? de s'exprimer ainsi : ?L'expérience de Chypre n'est pas un modèle pour le reste de la zone euro parce que la situation avait atteint une ampleur qui n'est comparable à aucun autre pays.?

Dans un entretien accordé aux Échos, Nicolas Véron, économiste à l'institut Bruegel, explique pourquoi la confiance a été durablement ébranlée : ?Je ne dis pas qu'il était possible de préserver les dépôts non garantis. Ce qui m'a choqué, c'est qu'on s'attaque à deux choses précises : d'abord les dépôts garantis en dessous de 100.000 euros ? ce qui est une erreur majeure que nous n'avons pas fini de payer ? et ensuite les dépôts au-dessus de 100.000 euros des banques saines et solvables, donc non concernées par la crise. Dans le plan de sauvetage finalement adopté, les seuls concernés sont les dépôts au-dessus de 100.000 euros des banques en faillite.?

Le courtier Aurel résume le sentiment général : ?Chypre est sauvé, mais l'Europe ?? Ce renflouement n'aurait sans doute pas eu autant de répercussions s'il ne renvoyait à une précédente faillite de système bancaire, de sinistre mémoire, celui de l'Islande, fin septembre 2008, événement lui-même lié à l'effondrement, le 17 septembre, de Lehmann Brothers à New York, ce qui déclencha la crise financière mondiale liée aux crédits hypothécaires titrisés de catégorie subprime. Un livre publié en 2007 et vendu depuis à plus de 3 millions d'exemplaires, ?The Black Swann?, a décrit ce phénomène des événements hautement improbables, mais qui provoquent des dégâts considérables. Le sauvetage de Chypre y fait penser.

Statisticien de formation et opérateur dans plusieurs banques, dont BNP Paribas, Nassim Nicholas Taleb avait utilisé dans son ouvrage une métaphore, celle du cygne noir, que l'on voit rarement mais qui n'en existe pas moins. Le thème central de son livre porte sur l'impuissance des modèles mathématiques traditionnels de gestion des risques face à ces événements d'apparence anodine et dont personne ne soupçonne la nocivité. Chypre, un État microscopique de la zone euro, a provoqué une onde de choc encore perceptible, en ce début de semaine, sur les marchés financiers. La maladresse du président de l'Eurogroupe n'a pas contribué à calmer les esprits. Et les valeurs bancaires sont toujours au premier rang quand la zone euro rencontre un nouveau cygne noir.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.