1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Baisse de l'impôt sur le revenu : les Français restent sceptiques
Boursorama avec Newsgene10/05/2019 à 12:25

Baisse de l'impôt sur le revenu : les Français restent sceptiques

Les deux tiers des Français jugent que l'annonce par Emmanuel Macron d'une baisse de l'impôt sur le revenu n'est pas crédible, selon un sondage Elabe. Par ailleurs, la chasse aux niches fiscales et la diminution de la dépense publique pour financer la réduction d'impôts sont bien acceptées par les Français . 

Emmanuel Macron n'a pas convaincu les Français. 66% d'entre eux estiment que la baisse de l'impôt sur le revenu annoncée n'est pas crédible, selon un sondage Elabe pour Les Echos, Radio Classique et l'Institut Montaigne. Dans le détail, 46% des personnes sondées estiment cette annonce « pas crédible du tout » et 25% « pas vraiment crédible ».

Un tiers des électeurs d'Emmanuel Macron sceptiques

Plus grave pour le président de la République : un tiers de ses électeurs lors du premier tour de la présidentielle expriment des doutes. Les plus sceptiques se trouvent parmi les électeurs de Jean-Luc Mélenchon (83 %) et les sympathisants du Rassemblement national (83 %), pointe Les Echos.

La crédibilité de cette mesure est très largement mise en doute parmi les classes populaires (75%). Elle touche même les 57% de Français non assujettis à l'impôt sur le revenu.

La chasse aux niches fiscales massivement approuvée

Concernant les mesures annoncées par Emmanuel Macron pour financer la baisse d'impôt, les Français approuvent massivement la suppression de certaines niches fiscales (82%) et la réduction de la dépense publique (80%). La proposition d'augmenter le temps de travail séduit en revanche beaucoup moins : seuls un tiers des Français y sont favorables (36%).

Au final, un Français sur quatre juge que « les efforts sont équitablement répartis selon la situation fiscale de chacun ». C'est peu mais c'est tout de même 13 points de mieux qu'en décembre dernier, après le début de la mobilisation des « Gilets jaunes ».

9 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • nicog
    10 mai23:06

    Français sceptiques parce qu'il ne cesse de mentir et parce qu'ils sentent bien qu'il ne nous aime pas.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer