Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Bailleurs parisiens, voici combien vous coûte la gestion de votre logement

Le Figaro 14/11/2017 à 05:45

Les frais liés à la location d'un logement à Paris coûteraient aux propriétaires un peu plus de 2200 euros TTC par an en moyenne, soit 12,3% du loyer charges comprises, ou encore un mois et demi de loyer.

On a souvent l'habitude de vous parler de frais d'agence (ou d'honoraires, terme que lui préfèrent les agences immobilières) dans le cadre de la vente d'un logement. Une fois n'est pas coutume, il sera question de frais de gestion. Autrement dit, des charges payées par les propriétaires aux agences immobilières lorsqu'elles louent un bien pour leur compte. Homepilot, agence immobilière digitale spécialisée dans la gestion locative longue durée, s'est attachée à estimer leur coût pour les bailleurs privés parisiens.

» LIRE AUSSI - Découvrez à quoi doivent ressembler les annonces immobilières

Tout d'abord, il faut savoir que les frais de gestion se composent des frais de recherche de locataires, des frais de gestion et, en option, de la garantie des loyers impayés. Si l'on cumule ces trois dépenses, la gestion d'un appartement avec un loyer moyen de 1500 euros par mois (charges comprises) coûte à un propriétaire parisien un peu plus de 2200 euros par an, soit 12,3% du loyer annuel, selon l'étude d'Homepilot. Ce qui équivaut à un mois et demi de loyer et charges. Un chiffre qui tombe à environ 10% si l'on enlève la garantie des loyers impayés. «Ce chiffre me paraît très excessif, réagit Bernard Cadeau, président d'Orpi. Je ne connais aucun bailleur qui accepterait de payer de tels honoraires pour faire gérer son bien». À titre de comparaison, les honoraires, dans le cadre d'une vente, s'élèveraient, en moyenne, à 5,42% du prix (soit 24.390 euros TTC) pour un appartement parisien valorisé à 450.000 euros. «Nos clients ne sont pas contre nos honoraires mais nous demandent de leur en donner pour leur argent», explique Bernard Cadeau.

Du simple au double

Pour des prestations équivalentes, les honoraires peuvent varier du simple à double, s'étalant de 1625 euros par an (9% du loyer annuel) à 3196 euros (17,8% du loyer). Autre enseignement de cette étude: ce sont dans les Xe (2019 euros par an), IVe (2108 euros) et IXe (2131 euros) que les frais de gestion locative sont les moins élevés. À l'inverse, en tête des arrondissements les plus chers, on trouve le IIe (2444 euros par an), le XIIe (2443 euros) et le XVIIIe (2426 euros). «Pour des agences immobilières situées à quelques centaines de mètres l'une de l'autre, nous avons constaté des différences de prix allant jusqu'à plus de 50%, déclare Gilles Bourcy, cofondateur de Homepilot. Les propriétaires ont donc tout intérêt à comparer avant de choisir son agent immobilier».

» LIRE AUSSI - Location: les frais d'agence en forte baisse en région parisienne

Un bémol à cette étude: elle ne repose que sur 253 honoraires réellement observés. L'explication? Près de 60% des agences étudiées ne respecteraient pas l'obligation légale qui leur est imposée d'afficher clairement leurs honoraires sur leur vitrine ou leur site Internet, selon Homepilot. «Les grilles tarifaires des agences parisiennes sont opaques, poursuit Gilles Bourcy. Il est souvent difficile de savoir quels services sont réellement inclus et lesquels sont facturés en supplément». Et Bernard Cadeau de répondre: «Il n'y a aucune surprise avec nos grilles tarifaires. Mais un agent immobilier reste un commerçant, il arrive que les taux soient renégociés à la baisse avant la signature du mandat.»

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.