Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Auto : Conducteur non assuré et indemnisation en cas d'accident

Le Figaro18/02/2014 à 16:16

Le Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages (FGAO) indemnise les victimes d'un accident causé par un conducteur non assuré. Les assurances tous risques des conducteurs non responsables jouent aussi leur rôle.

L'indemnisation des victimes

En cas d'accident de la circulation, les victimes peuvent se trouver dans la voiture non responsable, ou bien dans la rue, en tant que piétons. Une indemnisation pour préjudice corporel leur est due. Elle correspond à une indemnité calculée selon un barème officiel. Appliqué selon l'avis rendu par un médecin expert, il tient compte notamment de l'invalidité de travail et de la gestion des handicaps résultant du sinistre.

Côté indemnisation, c'est la garantie de responsabilité civile incluse dans toute assurance auto qui dédommage traditionnellement les victimes. Si le conducteur n'en a pas, un fonds de garantie automobile, le FGAO, prend le relais. Il ne plafonne pas le montant des indemnités versées aux personnes.

Bon à savoir: même gravement touché, le conducteur, non assuré et responsable de l'accident, ne peut prétendre à aucune indemnité.

Les dommages matériels

Habituellement, la responsabilité civile de l'assurance auto obligatoire couvre les dégâts matériels causés par le conducteur. Elle intervient sur le véhicule non responsable, sur un mur endommagé, ou sur un autre bâtiment abîmé par la collision.

Si le conducteur ne détient pas de responsabilité civile auto, les dommages subis par la voiture victime sont garantis par sa propre assurance, à condition d'être une formule tous risques. Pour être sûr d'avoir votre véhicule couvert dans ces circonstances, lisez attentivement votre contrat. Afin de trouver une meilleure assurance auto, n'hésitez pas à contacter un courtier en assurance auto.

Dans tous les autres cas, le FGAO dédommage les dégâts matériels provenant de l'accident. Cette indemnisation est plafonnée à 1.120.000€ par sinistre. Attention: elle exclut toujours les biens du conducteur responsable et non assuré.

Véhicule prêté: la situation du conducteur

Il peut arriver que le véhicule soit assuré et que son conducteur ne le soit pas. Cette situation se produit fréquemment lorsqu'un conducteur occasionnel emprunte la voiture de ses proches. Les assureurs auto parlent de «prêt de volant».

Votre contrat ne porte aucune mention à cet égard? Alors vous pouvez prêter votre voiture librement. Elle reste assurée comme si vous en étiez le conducteur. Mais en contrepartie, vous écopez du malus créé par l'accident. Votre assureur est également en droit de revoir votre prime à la hausse pour aggravation du risque.

Bien souvent, les assurances auto détaillent les conditions d'application du «prêt de volant». Elles le limitent aux membres d'une même famille, dont elles excluent les conducteurs novices. Elles prévoient aussi une franchise plus importante en cas de sinistre.

Véhicule non assuré: les conséquences pour le conducteur

Plus de 500.000 véhicules roulent sans assurance, selon le FGAO. Cet état de fait engendre un délit, car il est interdit de posséder une voiture sans l'assurer. Les contrevenants s'exposent à 3750€ d'amende et à une suspension du permis pendant 3 ans.

Lorsqu'un accident a lieu, l'absence d'assurance est découverte aussitôt. Le conducteur responsable risque gros, car le FGAO qui indemnise les victimes se retourne ensuite contre lui pour récupérer le montant de l'indemnisation. Un simple accrochage en ville peut donc se solder par des mois de saisie sur salaire.

À savoir: si le conducteur occasionne un accident dans une voiture prêtée et non assurée, il doit rembourser les dommages au FGAO. Mais c'est le propriétaire du véhicule qui règle l'amende et se voit retirer son permis.

SERVICE:

» Profitez de la meilleure assurance auto à partir de 12,90€/mois

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • 11AB11
    19 février09:01

    c'est simple il pourrait mettre un contrôle avec les cartes grises et les assureurs ! ils en auraient la liste immédiatement

    Signaler un abus

  • mpincon
    18 février17:21

    Et quand il s'agit d'une voiture volée ? Appamée

    Signaler un abus

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.