Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Atlantique Pierre 1 : Fiducial Gérance va-t-elle passer la main à Paref Gestion ?

Primaliance04/06/2015 à 00:00

Depuis plusieurs années, les assemblées générales d'Atlantique Pierre 1 fournissent l'occasion au conseil de surveillance d'exprimer son mécontentement. La prochaine, prévue le 22 juin ne fait pas exception. Soumise au vote des associés, la 11ème résolution propose la candidature de Paref Gestion comme nouveau gestionnaire. Une alternative évidemment soumise au vote des associés !

Compte tenu des critiques à l'encontre de la gestion (et des acquisitions) d'Atlantique Pierre 1, l'assemblée générale de 2014 avait adopté une résolution à caractère extraordinaire visant à limiter à 1 an la durée du mandat de gestion accordé à Fiducial gérance. Cette position d'attente a laissé le temps aux « activistes » du conseil de surveillance d'étudier des solutions de remplacement. Le dossier a été rondement mené puisque la 11ème résolution de l'assemblée 2015 proposera la candidature de Paref Gestion en remplacement de Fiducial Gérance. Reste aux associés d'entériner ce choix. Pour ce faire, ils devront voter à la majorité des voix des associés présents ou représentés s'ils choisissent de conserver Fiducial Gérance. Dans le cas de Paref Gestion, ce sera « sous mandat impératif spécifiquement délivré sur le nom de chaque candidat » et sous réserve d'obtenir « le plus grand nombre de voix favorables ».

 Chat échaudé craint l'eau froide. Le mandat quelle que soit la société de gestion choisie reste limitée à 1 an. De plus, un certain nombre de résolutions sont présentées de manière à conforter la mission du conseil de surveillance. Outre l'allocation d'un budget de 7000€ visant une communication rapide et directe « avec les associés sur les actions menées et rendre compte de sa mission », le conseil de surveillance réclame « sauf opposition écrite » les coordonnées de tous les associes et le nombre de leurs parts « afin que la liste fournie par le gérant représente bien le total des parts de la société soit 228 933 parts ». Pourquoi ? Simplement, pour être sur « d’envoyer les courriers à l'ensemble des associés sans en omettre ».

Ce n'est pas tout.  L’article 18 des statuts d’Atlantique Pierre 1 comporte la possibilité de prendre un secrétaire « extérieur, indépendant et impartial pour noter les observations des membres du conseil et les réponses apportées par la société de gestion » . Si ce choix a été « dicté par le souci d’obtenir un procès-verbal sincère et véritable des réunions des conseils de surveillance », il revient néanmoins à l’Assemblée Générale de décider d'une rémunération annuelle (1500€) et de la durée de son mandat (1 an rééligible). Enfin, la 20ème résolution. Au vu de « importante question relative au mandat de gérant » et afin « d’assurer une régularité incontestable des éléments matériels de l’Assemblée Générale, « la présence d’un huissier s’avère indispensable . Une sténotypiste complétera ce dispositif  ce qui permettra « d’établir une transcription écrite et fidèle à la forme orale permettant ainsi l’établissement d’un procès-verbal sincère et véritable ». L'heure n'est pas à l'apaisement… bientôt, peut être ?...

Valeurs associées


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.