1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Assurance vie: la collecte ralentit en juillet, à 1,6 md EUR
AFP29/08/2019 à 15:49

Le marché de l'assurance vie en France a enregistré une collecte nette de 1,6 milliard d'euros en juillet, marquant ainsi un ralentissement par rapport aux mois précédents, selon des chiffres publiés jeudi par la fédération du secteur.

Dans le détail, le montant des sommes déposées par les épargnants sur ce placement très prisé a atteint en juillet un peu plus de 13 milliards d'euros, soit la meilleure moisson depuis le début d'année, comme le montrent ces chiffres provisoires publiés par la Fédération française de l'assurance.

Pour autant, les épargnants ont retiré davantage durant ce mois que lors des précédents. Le montant des sommes versées par les compagnies d'assurance à leurs clients en juillet a avoisiné les 11,5 milliards d'euros, soit bien davantage que les 9,8 milliards versés en juin, ainsi qu'en mai.

D'où une collecte nette de 1,6 milliard d'euros, qui contraste avec les 2,4 milliards récoltés en juin mais qui n'en reste pas moins le septième mois consécutif de collecte pour le marché français de l'assurance vie. Le dernier mois de décollecte remonte à décembre 2018.

"Après avoir différé leurs dépenses de consommation et après avoir épargné fortement au premier trimestre, les ménages ont retrouvé le chemin des magasins", a réagi dans une note Philippe Crevel, le directeur du Cercle de l'épargne.

Au cours des sept premiers mois de l'année, le montant des sommes collectées par les assureurs s'est ainsi élevé à un peu plus de 87 milliards d'euros, contre un peu plus de 84 milliards sur la même période en 2018.

Les versements sur les supports en unité de compte, c'est-à-dire ces placements au capital garanti mais qui peuvent ainsi promettre des rendements plus élevés par le truchement d'investissements plus risqués, a représenté 20,5 milliards d'euros.

On parle d'unités de compte en opposition aux placements dits en "euros", c'est-à-dire des supports dont le capital est garanti, mais dont le rendement est traditionnellement plus faible en raison d'investissements moins risqués.

Les unités de comptes ont ainsi contribué à 24% de la collecte depuis le début d'année, en ralentissement par rapport à l'an passé lorsque les versements sur ces supports représentaient près du tiers de la collecte.

"Dans un contexte économique et financier toujours compliqué, les ménages optent pour la prudence et investissent moins que dans le passé en unités de compte", explique M. Crevel.

Les sommes retirées par les épargnants ont quant à elles atteint entre janvier et fin juillet 70,4 milliards d'euros, d'où une collecte nette sur les sept premiers mois de l'année de presque 17 milliards d'euros, contre un peu plus de 14 milliards sur la même période l'an passé.

L'encours des contrats d'assurance-vie s'élevait fin juillet à 1.754 milliards d'euros, en progression de 2,7% sur un an.

"Le second semestre 2019 comme en 2018 devrait être moins porteur pour la collecte de l'assurance vie du fait des dépenses de rentrée scolaire et de fin d'année. Par ailleurs, les dépenses en biens d'équipement et en biens durables devraient s'accroître", estime M. Crevel.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer