Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Assurance santé : être couvert en cas de surdité

Le Figaro 15/01/2014 à 18:38

La surdité peut toucher tous les âges, de la naissance à la vieillesse. Des soins locaux, une prothèse auditive ou une opération chirurgicale sont conseillés, avec une assurance santé dédiée à ces remboursements.

La surdité congénitale

Environ un enfant sur 1000 naît sourd. Institué par l'arrêté du 23 avril 2012, le dépistage précoce de la surdité permanente néonatale se déroule à la maternité, avant la sortie du nouveau-né. Financé par l'Assurance Maladie, il est gratuit pour l'enfant.

Lorsqu'une surdité est détectée, le bébé reçoit un suivi de la part d'un médecin ORL. Les zones de l'audition sont stimulées pour repérer les problèmes de transmission des sons. Un audioprothésiste réalise une prothèse auditive par oreille. Si cette mesure ne suffit pas, une opération chirurgicale est envisagée à l'âge d'un an. Elle consiste à insérer un implant cochléaire au fond du conduit auditif.

L'Assurance Maladie rembourse les appareils auditifs des enfants sur la base d'un forfait compris entre 540€ et 840€ par prothèse. Elle prend en charge l'opération d'implant cochléaire, en tarif conventionné. Les frais supplémentaires sont généralement remboursés par une assurance santé famille. Vérifiez-le dans les conditions de votre contrat.

La surdité accidentelle

Un bruit trop violent, une explosion, une brûlure à l'oreille causent la perforation du tympan. Elle se répercute aussitôt par une surdité temporaire. Ce sont les médecins ORL qui se spécialisent dans le traitement des tympans perforés accidentellement. Les enfants de moins de 16 ans les consultent directement, tandis que les adultes doivent passer par leur médecin traitant pour respecter le parcours de soins coordonnés. Avec une assurance santé complémentaire, leur taux de remboursement s'élève alors à 100%.

Le traitement se déroule en plusieurs consultations, au cours desquelles le praticien traite la plaie pour renforcer le processus naturel de cicatrisation. Il demande entre 6 et 12 mois, dans le cas d'une lésion étendue.

À noter: si la perforation du tympan se produit au travail, le patient est entièrement pris en charge par l'Assurance Maladie, au titre de la législation sur les accidents du travail.

La surdité de transmission

La surdité de transmission est la plus facile à traiter à l'âge adulte. Elle concerne les conduits de l'oreille externe et moyenne. Quand ils sont obstrués par un excès de cérumen, le médecin traitant effectue les soins nécessaires en une ou deux séances. Si un écoulement infectieux s'y ajoute, le généraliste oriente son patient vers un spécialiste ORL.

Une opération chirurgicale devient nécessaire lorsque les végétations favorisent l'apparition d'otites ou lorsque les osselets de l'oreille moyenne bloquent le passage des sons. Avant de franchir cette étape, veillez à votre couverture santé. Par ailleurs, privilégiez une complémentaire incluant le forfait hospitalisation. En effet, votre séjour à l'hôpital vous est entièrement remboursé, même si vous optez pour une chambre individuelle.

La surdité de perception

Plus grave, la surdité de perception affecte les cellules auditives situées dans l'oreille interne ou dans le cerveau. Le nerf de l'oreille interne perd de sa sensibilité avec l'âge, l'exposition répétée au bruit ou les effets secondaires de médicaments anticancéreux. Les atteintes au cerveau résultent d'une méningite, d'un accident vasculaire cérébral ou d'un neurinome (tumeur bénigne).

Afin d'évaluer le niveau de surdité, un audiogramme est réalisé par le médecin ORL. Si la cause se situe dans l'oreille interne, une prothèse auditive récupère la surdité de perception. L'Assurance Maladie plafonne la prise en charge d'une prothèse adulte à 119,82€ par oreille. Pour faire des économies, choisissez une mutuelle disposant d'un réseau dédié de prothésistes (matériel moins coûteux, taux de remboursement plus important). Assurez-vous aussi d'être suffisamment couvert, si une hospitalisation devient nécessaire.

Bon à savoir: les salariés travaillant parmi des machines ou des moteurs bruyants risquent de développer une surdité de perception. Elle est alors reconnue et traitée comme une maladie professionnelle.

N'hésitez pas à demander des devis d'assurance santé à un courtier en assurance santé.

SERVICE:

» Bénéficiez d'un bon remboursement de votre complémentaire santé avec CPLUSSUR.com

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.