1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Devenez membre - Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Argent : bientôt la fin des pièces de 1 et 2 centimes d'euros ?
Pratique.fr06/09/2018 à 09:45

Les pièces de monnaie de 1 et 2 centimes vont bientôt disparaître. Il s'agit du résultat du rapport d'experts initié par le gouvernement. Tour d'horizon de cette décision qui n'est pas sans conséquence.

Argent : bientôt la fin des pièces de 1 et 2 centimes d'euros ? (crédit : iStock.com - dejvi)ce6

Le rapport Cap 2022 préconise, dans un avenir proche, une société sans espèces où les paiements dématérialisés seront rois. La première étape de cette révolution concerne la disparition progressive des pièces de 1 et 2 centimes. Il est ainsi recommandé de se familiariser au plus tôt avec les moyens de paiement alternatifs.

Emboîter le pas aux autres pays

En adoptant cette mesure, la France suit le chemin de la Finlande, de la Belgique, de la Suède, de la Hongrie et de l'Irlande. Le retrait de ces petites pièces de cuivre rouge survient pour des raisons principalement économiques. En effet, leur coût de production est quatre fois plus élevé que leur valeur marchande. La Banque centrale européenne estime qu'au total 61 752 898 546 pièces sont encore en circulation sur le Vieux Continent. Après un rapide calcul, le manque à gagner est tout simplement colossal. D'autres raisons d'ordre pratique poussent les autorités à retirer ces pièces de monnaie de la circulation. Hormis le problème d'encombrement, seul le quart d'entre elles continue à être utilisé par les consommateurs. Elles ne sont plus acceptées par les distributeurs automatiques. Quoi qu'il en soit, voici cinq idées reçues sur l'argent !

Le début d'une longue histoire

Après les pièces de 1 et 2 centimes, les experts à l'origine de ce rapport recommandent une mesure similaire pour les billets, les timbres fiscaux et les chèques. En contrepartie, les paiements dématérialisés doivent être obligatoires (virement, smartphone, carte bancaire?). En associant ces mesures, les dépenses publiques pourraient être considérablement réduites. Cependant, le gouvernement reste prudent vis-à-vis de ces propositions et la disparition de ces pièces de monnaie n'est pas pour tout de suite.

Bonne ou mauvaise idée ?

L'application ou non d'une telle mesure engendre de nombreux débats. Aude Nardone, responsable du projet Pièces Jaunes, estime qu'il s'agit d'une bonne idée. Cela pourrait inciter les donateurs à être encore plus généreux avec des pièces de 10, 20 ou même 50 centimes. De leur côté, les commerçants tiennent le même discours. Ils avouent que la disparition de ces petites pièces cuivrées leur sera profitable, car elles ne font qu'encombrer les caisses. De plus, leur décompte représente un travail fastidieux. Les autres commerçants favorables à cette initiative sont les marchands de légumes et de fruits au poids. Sur le plan hygiénique, saviez-vous que les pièces de monnaie font partie de ces objets du quotidien à ne pas toucher pour rester en bonne santé ? Malgré tout, cette mesure est loin de faire l'unanimité. Ses détracteurs estiment qu'il sera alors nécessaire d'arrondir les prix à cinq centimes, ce qui pénalisera les consommateurs. Par ailleurs, les paiements dématérialisés limitent les différents modes de règlement possibles.

6 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • gbirothe
    06 septembre09:04

    l'inde a deja essayé au final brillante réussite, les indiens ont trouvé refuge sur l'or... finalement le gouvernement indien a reculé... mais dans la tete des sans cheveux de bercy qu'est qu'il ne ferait pas pour trouver un peu d'argent a se mettre sous la dent

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer