Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Amsterdam limite à 60 jours par an les locations sur Airbnb

Le Figaro01/12/2016 à 17:32

Pour éviter d’assécher le marché locatif et une hausse des loyers, la mairie d’Amsterdam vient de signer un accord avec Airbnb qui rend impossible toute location d’un appartement plus de 60 jours par an.

Airbnb a dû s’incliner. Amsterdam vient de trouver un accord avec le géant américain, limitant la durée de location autorisée dans la ville pour les biens référencés sur le site: toute location d’un appartement plus de 60 jours par an sera impossible. Une première.

La mesure sera effective à partir du 1er janvier prochain, pour l’instant jusqu’à fin 2018. La mairie d’Amsterdam s’est réjouie d’avoir enfin trouvé un accord «unique» avec le groupe américain. Celui-ci prévoit l’apparition d’un compteur sur la page personnelle du bailleur. Une fois le nombre de 60 jours atteint, il sera impossible d’accepter de nouvelles réservations. Cette règle avait été décidée par la ville dès 2014. Encore fallait-il que les élus trouvent un accord avec Airbnb pour qu’elle s’applique.

Très touristique, Amsterdam accueille chaque année 17 millions de voyageurs, pour 830.000 habitants. En mettant des bâtons dans les roues à Airbnb, la ville espère ainsi réduire les nuisances liées à cet afflux (bruit, dégradations...) ainsi que les hausses de loyers.

Déclaration des revenus des loueurs au fisc en France

Valorisé 30 milliards de dollars, Airbnb attise les critiques de la part des hôteliers depuis plusieurs années. Le site se heurte désormais à une levée de boucliers de gouvernements et d’élus des plus grandes villes touristiques, décidés à davantage encadrer l’expansion du phénomène.

En octobre, l’État de New York a d’abord entériné un texte augmentant les amendes pour les personnes louant leur logement entier moins de 30 jours. À moins de résider en même temps que ses hôtes dans l’appartement, interdiction donc de louer moins d’un mois sa résidence principale à Manhattan. Objectif: en finir avec les locations de courte durée, qui contribuent à assécher le marché pour les locaux. Suivant l’exemple de New York, la ville de Santa Monica près de San Francisco, où se situe le siège d’Airbnb, a elle aussi interdit les locations de meublés de courte durée.

L’Europe n’est pas en reste. À Berlin, louer son appartement nécessite désormais une autorisation officielle (sous peine d’une amende allant jusqu’à 100.000 euros), sans quoi il n’est possible de proposer qu’une pièce de son logement aux hôtes d’Airbnb. Enfin, en France, deuxième marché du site après les États-Unis, les députés ont adopté ce mercredi en commission un amendement au projet de loi de finances rectificative 2016 obligeant les plateformes de location à une déclaration au fisc des revenus des loueurs.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.