Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Acheter ou louer : les clés pour se décider

Boursorama avec Pratique.fr10/09/2015 à 15:33

Avec la baisse de l'immobilier, la période est propice à l'acquisition d'un bien immobilier. Mais l'achat est-il vraiment la meilleure solution ? Les deux statuts de locataire et de propriétaire présentent chacun des spécificités. Il est important de les avoir à l'esprit avant de se décider.

Achat ou location immobilière

Choisissez en fonction de votre style de vie

Évidemment, le facteur principal est celui des motivations du futur acquéreur ou locataire. Mais dans les faits, cela est moins évident qu'il n'y paraît, les experts recommandent de prendre le temps de peser le pour et le contre de chaque formule, qui doit correspondre à votre personnalité. L'achat présente un avantage d'ordre psychologique : vous êtes « chez vous », ce qui procure un sentiment de sécurité. De liberté également, puisque ce bien vous appartient. Vous pouvez donc l'aménager comme bon vous semble. Vous pouvez envisager un jour d'acheter un bien plus, il vous suffira de payer la différence entre le prix de vente (déduit d'éventuels frais de vente et plus-values) et le nouveau bien.

À l'inverse, un locataire ne fait pas ce qu'il veut. Nombre de travaux requièrent l'aval du propriétaire.

Mais toujours d'un point de vue psychologique, la location offre elle aussi sa part de liberté. Le changement d'appartement réclame peu de formalités. Le propriétaire, de son côté, doit se charger de toutes les étapes d'une mise en vente laborieuse et parfois longue.

À terme, la location se destine nettement aux personnes « nomades ». La possibilité de changer rapidement de logement a à cet égard quelque chose de séduisant.

Quels sont les enjeux financiers ?

Évidemment, chaque statut a son coût. D'après des experts, il faut en moyenne entre quatre à cinq ans avant de rentabiliser un achat. Ceci confirme la nécessité de se projeter dans le long et le très long terme pour envisager de devenir propriétaire.

D'autre part, l'un des arguments souvent retenu pour l'achat est la volonté de ne pas avoir à payer de loyer en fin de vie, à un moment où les revenus se font moins importants. Mais l'idée n'est qu'à moitié vraie, dans le sens où les loyers locatifs sont, dans la grande majorité des cas, inférieurs à ce que doivent payer les propriétaires (charges, entretien, etc.). À l'aide d'une bonne gestion, le problème peut donc être résolu.

En revanche, le principal défaut d'un locataire est celui des aménagements à fonds perdu, puisque (sauf accord avec le propriétaire) les investissements dans les travaux qui y sont réalisés ne pourront être récupérés lors de son départ.

Avant d'envisager une quelconque signature, il est vital de se renseigner auprès d'un courtier sur la situation du marché à l'échelle locale. Celle-ci peut varier du tout au tout, et sans les conseils d'un expert, vous prenez le risque de perdre une éventuelle plus-value.

Trucs et astuces

Outre vous renseigner sur l'état du marché, les agents immobiliers peuvent vous aider de bien des façons. L'une de ces manières est de réaliser une simulation financière.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.