Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

À vendre : un petit village ardennais à l'histoire rocambolesque

Le Figaro29/09/2016 à 18:06

Drôle d’histoire que celle du village de Williers ! Mis en partie aux enchères en mai dernier puis racheté par le propriétaire des lieux lui-même, une nouvelle vente devrait prochainement être organisée.

L’histoire de ce petit village ardennais est digne d’une véritable saga à rebondissements. Dans son journal du jour, L’Ardennais nous parle de la commune frontalière de Williers qui, mise en partie aux enchères il y a quelques mois, avait ensuite été rachetée par son propriétaire lui-même. Une histoire rocambolesque que Le Figaro Immobilier vous propose de découvrir.

Tout près de la frontière franco-belge, le Tribunal de grande instance de Charleville-Mézières avait organisé en mai dernier la vente aux enchères d’un quart du village - soit 7 maisons - suite aux déboires financiers et judiciaires de l’homme d’affaires et propriétaire des lieux, Didier Thiry. Suite à une dette impayée, le Franco-Belge devenu richissime s’était vu retirer ses biens. Peu à peu, l’événement fait les choux blancs de la presse et attire de nombreux curieux. Une aubaine pour les intéressés qui affluent subitement en masse dans ce bourg de 38 habitants, raconte l’Union. Le jour de la vente, la mise à prix des lots s’élève à 8000 euros par maison - rénovée - et 40.000 euros pour chacun des deux bâtiments de l’hôtel-restaurant également mis en vente.

Il rachète ses biens pour plus de 2 millions d’euros

Sauf que Didier Thiry, enfant du village, n’entend céder ses biens familiaux. Il décide de racheter lui-même par le biais d’une SCI les huit lots pour la somme globale de... 2,196 millions d’euros. Fin de l’histoire? Que nenni! Jusqu’à présent, ce monsieur n’a pas toujours pas versé un centime. Une nouvelle vente devrait donc être prochainement organisée, entre le 21 novembre et le 21 janvier prochains. Mais rien ne garantit que l’homme d’affaires très attaché à son patrimoine ne nous réserve pas un nouveau rebondissement. Une affaire à suivre.

Et si les histoires de villages à vendre vous intéressent, Le Figaro Immobilier vous propose également de découvrir ce hameau britannique à vendre dans le comté de North Yorkshire, mais aussi cette commune alsacienne qui met en vente sa mairie ainsi que son école. Avis aux amateurs de villages à rénover!

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.