Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

A quoi reconnaît-on un bon fruit ?

RelaxNews08/07/2014 à 11:06

Les poivrons doivent être bien fermes et avec un pédoncule très vert. Goran Bogicevic / shutterstock.com

(AFP) - Clotilde Jacoulot est primeure à Morteau (Doubs) et meilleure ouvrière de France depuis 2011. Elle vote pour des fruits souvent origine France, au "goût généreux", "juteux", et peu importe si ça tache "les habits des gamins", a-t-elle expliqué à une journaliste de l'AFP.

Pêche et abricot: "plus c'est gros, plus c'est bon"

Pour les pêches, nectarines et abricots, il faut privilégier les gros calibres, signe que le fruit a bien mûri, explique-t-elle.

"L'odeur est importante et il ne faut pas se fier à l'apparence. Il y a des abricots clairs qui sont très bons".

Elle est contre la nouvelle tendance aux pêches et nectarines fermes. "Pour moi une bonne pêche doit être juteuse et sucrée. Et si vous ne voulez pas que ça tache les habits des gamins, et bien il y a la pêche plate, plus facile à manger".

Melon, attention au Charentais du Maroc

Sur les melons, il faut faire attention à l'origine. Car la mention "Charentais" indique uniquement la variété du fruit. Et il y a beaucoup de Charentais cultivés au Maroc.

Un bon melon, pour Clotilde Jacoulot, doit être lourd, avec un pédoncule qui se décroche facilement, signe que le fruit est bien chargé en sucre. "C'est le sucre qui le fait gonfler et pour moi, le meilleur, c'est un melon fendu".

Pour les pastèques, il faut qu'elles soient gorgées d'eau et sucrées. Il suffit de taper avec son poing et il faut que ça sonne creux.

Tomates, la Coeur de boeuf et ses imitations

"Pendant quinze ans, j'ai été malheureuse, les tomates étaient toutes rondes et lisses. Ca a vraiment changé il y a cinq ans". Maintenant il y a une grande variété et pour bien choisir, il faut les connaître.

Ainsi sur des variétés comme Coeur de Pigeon, Merinda, plutôt prendre de petits calibres; et sur les Noires de Crimée, les Marmandes ou les Coeurs de boeuf des "très grosses".

La vraie Coeur de boeuf est assez "pâteuse" et "on doit l'utiliser surtout poêlée, ou à la rigueur on met deux tranches dans une salade". Or, on trouve de plus en plus de tomates qui ont la forme Coeur de boeuf mais qui n'en sont pas. Pour reconnaître les vraies, maintenant les producteurs précisent souvent "véritable Coeur de boeuf" sur leurs cagettes.

Concombres et poivrons, du ferme !

Les poivrons "doivent être bien fermes et avec un pédoncule très vert". Une couleur rouge vive n'est pas forcément signe de bonne maturité.

Même chose pour les concombres dont Clotilde Jacoulot conseille de prendre les petits concombres turcs ou les Noa, "plus digestes" et dont "on peut même manger la peau".

Enfin, pour les aubergines, attention aux légumes qui ont passé trop de temps au frais: ils deviennent noirs.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.