Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

À quel prix les Parisiens louent sur Airbnb ?

Le Figaro27/11/2014 à 13:55

CONTENU INTERACTIF - Les prix qui sont appliqués à Paris intra muros constituent un marché qui n'est pas tout à fait similaire au marché classique. Quant à l'offre, elle est très inégale dans la capitale.

Quels sont les prix au mètre carré des locations Airbnb aux quatre coins du globe? Sur le web, un blog américain a mis en ligne plusieurs cartes pour différentes villes du globe. Si l'auteur de ces cartes - qui a utilisé Google Fusion Tables - avoue ne pas être en mesure de garantir la parfaite exactitude de ses statistiques, elles sont quand même le reflet de la tendance actuelle, et constituent donc une source d'information intéressante. Le site Dans mon labo a entrepris de réaliser une carte révélant les prix parisiens dans les différents arrondissements, en dressant plusieurs comparatifs: prix au mètre carré, prix de la nuit, concentration/nombre des annonces selon le quartier...

Premier enseignement: si certains chiffres sont conformes au prix du marché immobilier classique, ce n'est en revanche pas toujours le cas. Un arrondissement peut effectivement être plus cher sur Airbnb que sur le marché traditionnel. C'est le cas du VIIIème et VIème arrondissement, par exemple. Pourquoi? Parce que l'offre y est beaucoup plus rare qu'ailleurs, et la demande élevée. C'est aussi pour cette raison qu'a contrario, le XVIIIème et le XIXème arrondissement sont moins chers que sur le marché classique, car moins convoités.

Le mode d'emploi est simple: récolter et accumuler des informations sur chacune des pages du site au moyen d'un robot. Ainsi, le site Dans mon labo a pu récupérer environ 2000 offres de locations de logements entiers - entendre par là pas une chambre dans un logement privé ou une chambre partagée - de part et d'autre de la capitale. Il y a peu, le site d'informations suisse Le Temps a publié une enquête suivant le même procédé sur la ville de Genève.

À Paris, l'offre est très inégale selon les quartiers. Point non négligeable: la rive droite et ses arrondissements à un seul chiffre sont dans l'ensemble relativement bien fournis en offre de locations, comme on peut le constater à vue d'œil sur la carte ci-dessus, représentant la «chaleur des annonces Airbnb» selon la géographie. Les champions de l'offre sont en plein centre de Paris, à proximité des quais de Seine. Ainsi, le IIIème arrondissement compte pas moins de 3,06 offres par hectare, contre seulement... 0,7 dans le VIème arrondissement - Saint-Germain-des-Prés et le quartier lation - ou 0,66 dans le VIIème arrondissement, qui jouxte la Tour Eiffel.

Quel est le profil des loueurs?

Le site Dans mon labo s'est également intéressé aux profil des loueurs sur Airbnb à Paris. Sur les quelque 2569 annonces étudiées, il en ressort qu'environ 20% des utilisateurs proposent plus d'un bien à louer: 478 loueurs proposent deux bien ou plus. En revanche, il semblerait que les «gros loueurs» soient minoritaires. Seuls onze loueurs seraient en charge de plus de cinq annonces... Un chiffre à relativiser, dans la mesure où le système d'Airbnb permet de se créer plusieurs profils, et d'ainsi se fondre dans la masse des utilisateurs.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.