Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

À Paris, on récolte des fraises sur le toit des Galeries Lafayette

Le Figaro16/06/2015 à 20:39

C’est un projet agricole et architectural à la fois. Végétaliser le toit des Galeries Lafayette avec une culture biologique de fraises sur 1000 m² est une manière de repenser l’immobilier et la ville. Son inventeur espère convaincre des promoteurs immobiliers.

Les touristes et les Parisiens qui se rendent sur la terrasse de l'immeuble des Galeries Lafayette boulevard Haussmann pour admirer la vue sur l’Opéra au premier plan et sur les toits de Paris les devinent à peine. Pourtant, quelques mètres au dessus d’eux, à 80 mètres au dessus des grands boulevards, une vaste culture hors sol a été installée depuis quelques mois. Elle vient d’être inaugurée et ceux qui l’ont visitée (nous y étions) ont pu goûter aux fraises qui y sont produites. En quelques mois 400 kilogrammes de fraises sont déjà sorties de ces murs végétaux.

«Nous avions déjà installé des cultures hors sol sur le toit d’immeubles à Grenoble et nous avons plusieurs projets dans la capitale, mais celui-ci est le plus grand» explique Yohan Hubert, ingénieur agronome qui a conçu ce toit végétal.

«Pour les promoteurs immobiliers, de telles installations sont utiles, elles permettent notamment de récupérer les eaux de pluie, ce qui va coûter de plus en plus cher en raison des nouvelles taxes et des obligations des constructeurs» ajoute-t-il, espérant que sa jeune entreprise, poétiquement baptisée «Sous les fraises» va séduire de nouveaux publics.

Un haut mur végétal est visible depuis la terrasse du grand magasin qui accueille le public. Sur celui-ci, la récolte des fraises se fera au moyen de poulies. D’autres murs végétaux, plus petits, à hauteur d’hommes, sont nichés encore plus haut, sur la terrasse la plus élevée de l’immeuble.

Ce sont ainsi sur 500 mètres carrés au sol, quelque 1000 mètres carrés de surface cultivée. Ils permettent aux fraisiers et aux fleurs qui sont leurs voisines (la plupart comestibles elles aussi) de pousser sans terre. Cette culture hors sol permet aux végétaux de pousser sans terre, installés sur des supports en matériaux recyclés (de la laine notamment) et nourris par des micro organismes et de l’eau, le tout géré par logiciel. Une installation dans une logique bio, sans pesticide, herbicide ou engrais chimiques.

Trois ruches ont aussi été installées pour polliniser les fleurs. Et ce sont au total 150 variétés de plantes et de fleurs qui poussent au dessus des têtes des clients du magasin. Yohan Hubert espère convaincre de grands chefs de se fournir auprès de lui. A prix d’or tout de même, puisqu’il faut compter 70 euros le kilo de ces fraises parisiennes.

Cette initiative fait suite à l’appel à projets pour des végétalisations innovantes lancé en 2013 par la ville de Paris. Son objectif? Expérimenter des procédés de végétalisation durables pour le Paris de demain, encourager les expérimentations afin de permettre aux espèces animales et végétales de s’installer en ville.

C’est aussi une manière de rafraîchir un immeuble en réduisant les îlots de chaleur, de masquer des structures peu esthétiques, de donner des idées aux autres, d’innover. Un rêve en pleine ville? Yohan Hubert ne dévoile pas le coût d’un tel projet, se bornant à expliquer qu’«il est moins cher qu’un beau tracteur céréalier». Il est en tout cas convaincu d’être un précurseur d’une nouvelle manière de concevoir la ville de demain. Et prouve qu’en France on a bel et bien des idées.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.