Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

À Courchevel, les Russes ne font plus «flamber» les prix des chalets

Le Figaro03/01/2015 à 07:00

Avec la chute du rouble, ces investisseurs venus de l’est se font plus rares. Les professionnels de l’immobilier espèrent que les Américains reviendront en 2015 sur le marché français, encouragés par la vigueur du dollar.

Chute du rouble, appréciation du dollar, fléchissement de l’euro. Les marchés des devises sont volatils, les dernières semaines l’ont rappelé et l’AMF met régulièrement en garde les particuliers qui spéculent sur les devises. Les variations des changes influent aussi sur les comportements financiers. Ainsi, les acheteurs russes se font rares sur le marché immobilier français qu’ils avaient fait par endroits flamber.

Logique puisque le rouble valait en décembre deux fois moins qu’il y a un an par rapport à l’euro. «La chute du rouble explique en partie seulement ce phénomène, le ralentissement a commencé lors de la crise ukrainienne», explique Daniel Masnaghetti, directeur général de John Taylor Corporate, en charge du développement international du réseau, qui réalisait l’an dernier 29 % de son activité sur la Côte d’Azur avec des Russes.

Certains marchés dont les prix s’étaient envolés sont aujourd’hui quasiment à l’arrêt sur les grosses transactions. C’est le cas à Courchevel. Dans la station, où les acheteurs n’hésitaient pas il y a quelques années encore à mettre sur la table une dizaine de millions d’euros pour acheter un chalet ancien qu’ils allaient entièrement reconstruire et agrandir ne sont plus là. «Les vendeurs affichent toujours des prix très élevés et les transactions ne se font pas», ajoute Daniel Masnaghetti. Alors qu’à Paris, les vendeurs ont pris conscience que le contexte avait changé, sur certains micro marchés à la montagne, ce n’est pas encore le cas.

Les Américains préfèrent la Côte d’Azur et Paris

En 2015, les experts tablent sur une appréciation du dollar par rapport à l’euro. Alors que l’économie américaine dame le pion aux économies européennes, les professionnels de l’immobilier espèrent un retour des Américains sur le marché immobilier français. John Taylor vient d’ailleurs de signer une alliance avec Corcoran, grand nom de l’immobilier de luxe sur la côte est des Etats-Unis. «C’est une étape importante. Nous allons travailler ensemble et proposer des biens en France à leurs clients et des biens aux Etats-Unis à nos clients», ajoute Daniel Masnaghetti. «Avec l’appréciation du dollars, certains de nos clients sont intéressés par l’achat de propriétés à Paris et dans le sud de la France, les lieux favoris des Américains» note Pamela Liebman qui dirige Cocoran. Les stations de montagne risquent de perdre au change, les Américains privilégiant en France les investissements à Paris, en Provence et sur la Côte d’Azur. Mais les professionnels ne se font pas d’illusions, les sommets atteints par les prix que payait la clientèle russe semblent bien appartenir au passé.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.