Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

À Calais, derrière la jungle, une ville riche en pleine transformation

Le Figaro15/06/2016 à 18:24

FOCUS - Transformation du littoral, écoquartiers, infrastructures... et même un parc d’attraction. La ville de Calais et son maire, Natacha Bouchart, ne manque pas d’imagination pour transformer la ville. Détails.

«Elle est où la jungle?» À peine embarqué dans le bus menant dans le centre de Calais - situé à une dizaine de kilomètres de la gare - la question jaillit de la bouche comme un réflexe. Pourtant, ce n’est pas le sujet de cette visite. Car Calais, il faut le rappeler, ne se limite bien évidemment pas à la jungle... Mais l’actualité incessante sur les migrants n’aide pas à montrer d’autres facettes: son potentiel touristique largement inexploité, les plages, le site naturel classé des Deux-Caps, son Histoire intrinséquement liée à la dentelle, son architecture locale... et tous les projets qui sont mis en œuvre pour transformer la ville!

Développement économique, valorisation, renouvellement urbain... Les projets à l’image de l’extension du port, Calais port 2015 - qui était présenté cette année au MIPIM - ne manquent pas. Calais a un potentiel de développement énorme... mais invisible. Cette image résume bien la situation: «Nous avons une plage extraordinaire qu’on ne voit pas depuis la ville. Si un Calaisien veut manger des frites face à la mer, il le fait depuis sa voiture. Il n’y a aucune alternative», explique Carole Vilet, architecte associé du cabinet parisien Arc.Ame.

«Il faut moins de cinq ans pour transformer la ville», s’enthousiasme cette architecte qui a le mérite de connaître Calais comme sa poche: c’est une enfant du pays, qui a déjà réalisé - entre autres - deux écoquartiers et l’école d’Art du Calaisis, avec son associé Laurent Pezin. «À terme Calais, devra devenir une base arrière de la métropole Lilloise», ajoute madame le maire Natacha Bouchart (Les Républicains) qui ne tarit pas d’éloge sur sa ville.

1,7 milliard d’euros sur les cinq ans à venir

Entrées de la ville à repenser, front de mer à inventer, repenser la centralité fonctionnelle et l’attractivité du centre-ville de Calais Saint-Pierre... Pourquoi diable autant à (re)faire? Pourquoi la ville ne s’est-elle pas développée? «À cause de 40 années de communisme!, répond un élu local. Les choses ont commencé à bouger à l’arrivée de Natacha Bouchart, en 2008.» Et elles devraient continuer. Au total, c’est 1,7 milliard d’euros qui vont être investi pour développer la ville pour les cinq années à venir, incluant une participation de l’État à hauteur de 3 millions d’euros. Depuis 2011, 35 millions d’euros ont déjà été investis pour la rénovation du patrimoine historique.

L’ensemble des projets va engendrer la création de 2600 nouveaux logements d’ici 2025. Quels sont les projets à venir dans le détail? Un éco-village balnéaire qui couvrira 160 hectares et abritera plus de 500 logements, un gigantesque Centre de conventions sur un site de 18.000 mètres carrés à proximité directe du port, et.... Héroic Land, un parc d’attraction familial qui couvrira 77 hectares, et qui vise directement les 32 millions de visiteurs européens qui transitent par Calais chaque année. Ouverture prévue en 2019.

Cependant, Natacha Bouchart est lucide. La priorité reste l’emploi. «Même si depuis 2011, Calais a bien résisté par rapport à d’autres villes, cela reste notre priorité. Et cela passe inévitablement par la requalification urbaine et ce patrimoine qui était resté à l’abandon», conclut-elle. Si tout se passe bien, le parc d’attraction Héroic Land à lui tout seul devrait créer environ un millier d’emploi.

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.