Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

À Bordeaux, deux églises vendues sur Le Bon Coin

Le Figaro05/12/2013 à 11:49
Le diocèse de Bordeaux a mis en vente deux églises sur le site de petites annonces entre particuliers. Si les paroissiens s'émeuvent, l'Église, elle se veut pragmatique.

Les transactions seraient sur le point d'être finalisées. Deux églises de Bordeaux, Notre-Dame-de-Lourdes et la chapelle Christ rédempteur à Talence, ont été mises en vente par le diocèse sur le site de petites annonces entre particuliers Leboncoin.fr.

Selon le quotidien 20minutes, l'acquéreur serait un promoteur immobilier et un programme de 16 logements est déjà prévu pour l'édifice de Talence. Et si les paroissiens s'émeuvent, l'Église, elle, se veut pragmatique. «L'Église a moins de ressources financières et doit faire davantage de choix», justifie Jean Rouet, vicaire général du diocèse de Bordeaux. «Je peux comprendre l'émotion, des familles y ont certainement des souvenirs. Mais la réalité est là. La vente du patrimoine et les dons sont nos seules ressources, et ces transactions serviront à financer la rénovation d'édifices qui sont, eux, fréquentés, ou à construire de nouveaux bâtiments», poursuit-il. «Ce n'est pas nouveau et ces bâtiments n'ont pas de valeur architecturale», précise-t-il encore dans le quotidien La Croix .

La chapelle édifiée en 1907, et en mauvais état, était fermée au public depuis deux ans. Sa rénovation aurait coûté un million d'euros au diocèse, soit davantage que le prix du bâtiment. L'autre église était également peu fréquentée. La cession des deux sites pour respectivement 650.000 euros et 500.000 euros devrait permettre de rénover l'autre église de Talence qui accueille davantage de fidèles et de financer en partie la construction d'un lieu de culte, Notre-Dame-du-Lac, dans le nouveau quartier Ginko de Bordeaux.

Mais plus que la vente des édifices en elle-même, c'est la publication de la vente sur le site de petites annonces qui surprend. Pourtant, Bordeaux ne fait pas exception. On peut actuellement recenser sur le site Leboncoin plusieurs autres offres de transactions concernant des églises. L'une d'entre elles, située dans la Nièvre, a d'ailleurs déjà été transformée en salle des fêtes. Le site de l'Observatoire du patrimoine religieux dresse également une liste non exhaustive des sites à vendre ou déjà vendues, l'Église n'ayant plus les moyens de les entretenir. Et la vente du patrimoine immobilier n'est pas une particularité du culte catholique. D'autres sites internet présentent des offres de vente de temples protestants, à réhabiliter. L'ancienne synagogue de Vesoul, désaffectée en 1945 est aujourd'hui une propriété privée et un local commercial.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.