1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

85% des passagers d'avion méconnaissent leurs droits et cela leur coûte cher
Le Figaro30/04/2018 à 18:50

C'est ce qui ressort d'une étude réalisée par le site de récupération d'indemnité AirHelp. Une directive européenne peu connue permet pourtant une compensation financière allant jusqu'à 600 euros par personne en cas de retardement ou d'annulation de vol.

Lors d'un voyage en avion, connaître ses droits peut permettre de ne pas perdre trop d'argent. Pourtant, selon une étude réalisée auprès de 7000 voyageurs européens par le site de récupération d'indemnité AirHelp, reprise par BFM Business, 85% des passagers aériens ne connaissent pas leurs droits en cas de retard ou d'annulation de leur vol.

Une directive européenne méconnue

Sous certaines conditions, la loi européenne EC 261 permet d'obtenir une compensation financière allant jusqu'à 600 euros par personne. Une information sur laquelle les compagnies aériennes semblent se garder de communiquer. En effet, interrogés à ce sujet par Airhelp, deux passagers sondés sur trois répondent ne pas avoir reçu d'information du transporteur qui n'a pas tenu ses engagements de ponctualité.

Dès lors, seule la moitié des voyageurs concernés par une annulation ou un retard rédigent une demande d'indemnisation. 42% disent ne pas connaître leurs droits, 36 % pensent ne pas avoir droit à une indemnisation et 24% ne savent pas comment s'y prendre pour porter plainte. «Il est clair que les passagers aériens se sentent toujours impuissants face aux compagnies aériennes et que beaucoup d'entre eux manquent la compensation qui leur est due en ne présentant pas de réclamation», explique Henrik Zillmer, PDG d'AirHelp.

Un sentiment d'impuissance, allié à un manque d'information, qui a pour résultat la perte chaque année de 5 milliards d'euros de dédommagement auquel 13 millions de passagers avaient pourtant droit.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer