Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

5 fausses idées sur le Beaujolais Nouveau

RelaxNews28/10/2014 à 17:29

L'affiche 2014 du Beaujolais Nouveau a été imaginé par l'artiste lillois Skwak all rights reserved

(Relaxnews) - Du Japon jusqu'en France, il est le vin dont tout le monde parle le troisième jeudi de novembre (20 novembre), les oenophiles comme les moins expérimentés : le Beaujolais Nouveau. Pourtant, depuis de nombreuses années, le vin primeur fait les frais des mauvaises langues, qui ne peuvent s'empêcher de décrier sa qualité. Pour que chacun se fasse sa propre opinion, voici cinq idées reçues désormais rétablies sur le Beaujolais Nouveau. 

Il n'existe pas qu'un seul Beaujolais Nouveau

Parler de la sortie "du" Beaujolais Nouveau est en réalité une erreur de langage. Car il n'existe pas qu'un seul et unique vin, commercialisé le troisième jeudi du mois de novembre. Le Beaujolais Nouveau regroupe deux appellations d'origine contrôlée, à savoir le Beaujolais et le Beaujolais Villages. Le Beaujolais Nouveau existe même en rosé.

Le Beaujolais ne produit pas que du Beaujolais Nouveau

Il serait très réducteur de croire que le vignoble se concentre sur la production de ce vin jeune. Les oenophiles peuvent évidemment déguster toute l'année les nectars du Beaujolais, qui sait aussi élaborer des vins de garde. Le vignoble, qui s'étend au total sur 16.572 hectares, comprend dix crus, dont les célèbres Saint-Amour, Juliénas, Morgon, Brouilly et Chiroubles. 

Le Beaujolais Nouveau propose différents goûts

La palette aromatique du Beaujolais Nouveau ne se réserve pas qu'aux notes de banane ou de fraise, que tant de consommateurs décrivent. Le vin primeur est produit sur plus de 10.000 hectares de vignes, par des producteurs différents. Le nectar puise donc ses caractéristiques dans chacun des terroirs. Les vignerons font aussi des choix de vinification, ce qui apporte une touche personnelle au vin. 

Le Beaujolais Nouveau ne se réserve pas qu'à la consommation immédiate

Le vin primeur n'est bien sûr pas un vin de garde, mais pour autant les consommateurs peuvent tout à fait faire du stock pour le servir lors des prochaines fêtes de fin d'année. Ceux qui accepteront de se défaire des idées reçues pourront même le déguster au printemps. Sachez simplement qu'il ne faut pas attendre plus de six mois pour le boire. 

Le Beaujolais Nouveau ne se déguste pas qu'à l'apéritif

Tradition et lancement en grandes pompes ont scellé le service du vin primeur au moment de l'apéritif. Pourtant, le Beaujolais Nouveau peut tout à fait accompagner un repas. Il suffit d'opter pour des mets de la région dont il est originaire : pensez aux spécialités lyonnaises, à la charcuterie, sinon aux produits régionaux tels que le poulet de Bresse.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.