Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Conserver cet article pour le lire plus tard

Fermer

Ce service est réservé aux clients et membres de Boursorama.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

10 trucs à connaître sur sa carte bancaire

Boursorama avec Pratique.fr10/09/2015 à 15:33

Inventée dans les années 1960, la carte bancaire est devenue le moyen de paiement le plus utilisé en France. Cet objet si familier dispose de certaines caractéristiques qui peuvent surprendre.

Trucs à connaître sur sa carte bancaire

Un ensemble de cartes bancaires

Il existe plusieurs types de cartes bancaires :

  • carte bancaire prépayée : elle fonctionne grâce à des sommes que vous ajoutez à son crédit) ;
  • carte bancaire à autorisation systématique : elle demande une autorisation de votre banque à chaque paiement ;
  • la carte bancaire à débit immédiat : elle ne vérifie pas l'approvisionnement du compte mais le débite immédiatement ;
  • la carte bancaire à débit différé : elle débite au bout d'une période définie le compte associé sans vérifier l'approvisionnement ;
  • la carte de crédit puise dans un crédit renouvelable les fonds nécessaires au paiement que vous effectuez.

La puce, cerveau de la carte

Toutes les cartes bancaires françaises portent une puce. Il s'agit d'un processeur qui gère toutes les opérations de la carte. Elle enregistre les transactions et authentifie le code secret.

Des chiffres et des lettres

Plusieurs éléments chiffrés ou sous forme de mots apparaissent sur votre carte bancaire :

  • le numéro de la carte. Il se compose de 16 chiffres et permet en partie d'authentifier la carte ;
  • le nom de la banque qui vous l'a fournie ;
  • le nom du propriétaire de la carte ;
  • sa date d'expiration

Un antivol

Sur la face avant de la carte figure un hologramme. Il permet de prévenir les contrefaçons car il est difficilement reproductible.

La piste magnétique

Au dos de la carte, la bande noire qui parcourt toute sa longueur est une piste magnétique. Les informations figurant à l'avant de la carte sont enregistrées sur cette piste.

Le cryptogramme

Toujours au dos de la carte se trouve une série de trois chiffres. Sans elle, il est impossible d'effectuer des paiements à distance (internet ou téléphone).

Plafonnée

Votre carte bancaire est plafonnée au niveau des paiements et des retraits selon un montant arrêté par vous et votre banquier. Pensez-y lorsque vous partez pour de longues vacances ou que vous prévoyez des achats qui risquent d'atteindre le plafond de votre carte.

La carte bleue

Contrairement à ce que beaucoup pensent, la carte bleue n'est pas le nom commun d'une carte bancaire mais le nom d'une marque. D'ailleurs, une carte n'est pas uniquement bleue et peut prendre d'autres couleurs.

Une opposition ponctuelle

Vous avez la possibilité de formuler par courrier à votre banque une opposition pour un paiement. Cette procédure intervient en cas de fraude, de manquement de la part du commerçant, d'une autorisation de paiement mal utilisée.

Un principe basé sur l'interbancarité

Les différentes banques travaillent en réseau selon le principe de l'interbancarité. Ceci vous permet d'utiliser votre carte bancaire dans des distributeurs appartenant à d'autres établissements que votre banque.

Trucs et astuces

S'il est possible de retirer de l'argent à n'importe quel distributeur, il vaut mieux essayer de le faire à une machine qui appartient à son réseau bancaire. Certains établissements infligent des pénalités pour ce type d'infidélité.

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.