Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

1,2,3 siestez sur l'aire d'autoroute de Montélimar

Le Figaro18/07/2014 à 20:52

Quoi de mieux qu'une petite sieste en cas de fatigue sur la route, en pleine torpeur estivale? Fréquentée par plus de 40.000 vacanciers par jour lors des grands départs, l'aire de Montélimar a installé coussins géants et kits de sieste pour décompresser.

Alors que le départs vont être encore très nombreux ce weekend - Bison Fûté a classé rouge la journée de samedi prévoyant des difficultés importantes sur les mêmes grands axes routiers - la fondation Vinci Autoroutes a agencé une vaste «aire de sieste» sur l'aire de Montélimar, sur l'A7, dans le sens Lyon-Marseille, pour tout le week-end. Ici règnent calme et volupté à quelques dizaines de mètres seulement de la bruyante autoroute où voitures et camping-car roulent pare-chocs contre pare-chocs, sous des températures dépassant les 35°C.

«1,2,3, siestez!»

Sous de grandes toiles où l'on peut lire «1,2,3, siestez!» sont regroupés par quatre des coussins géants bleus. Les automobilistes peuvent aussi profiter d'un «kit sieste», comme dans les avions, pour bander leurs yeux ou s'enrouler la nuque d'un coussin ergonomique. «C'est génial, on le fait d'une année à l'autre. On ne savait plus sur quelle aire ils faisaient ça, et on en a parcouru deux ou trois avant de la trouver. On est dans un endroit où il y a vraiment énormément de monde et en même temps ici, c'est vraiment calme», s'enthousiasme, reposé, Frédéric Fadin. Le cinquantenaire débute ses vacances, après être parti de Provins (Seine-et-Marne) pour rejoindre Saint-Aygulf (Var) avec sa femme et son fils.

Outre la trentaine de coussins géants, l'aire de sieste comprend des transats et des chaises de repos. Des enfants en maillot de bains sautillent sous un brumisateur géant tandis qu'une animatrice invite les parents à quelques gestes relaxants de taï-chi-chuan sur la pelouse. Ludique, l'opération vise aussi et avant tout à mobiliser les vacanciers sur un fléau qui provoque de nombreux accidents mortels: la somnolence au volant.

Une enquête scientifique sur l'hypovigilance menée tout le mois de juillet en 2011 auprès de 3500 conducteurs à trois barrières de péage par des médecins de l'hôpital Raymond-Poincaré de Garches (Hauts-de-Seine) avait révélé que près d'un conducteur sur trois accuse au moins une heure de déficit de sommeil par rapport à son temps de sommeil moyen quand il prend la route lors de grands départs en vacances.

Première cause de mortalité

La somnolence se retrouve ainsi première cause de mortalité sur autoroute (un accident mortel sur trois) et responsable de 15 à 20% des accidents sur l'ensemble du réseau routier.

Un autre vacancier, Jean-Claude Blaise, estime lui que «ce n'est pas dans les mentalités de s'arrêter faire une sieste sur la route». «Les gens ont l'idée de partir en vacances, avec un départ et une arrivée, il ne faut pas perdre de temps», relève-t-il, mais «c'était avant, et maintenant pourquoi ne pas faire changer ces mentalités. Quand on y goûte, c'est bien!» ajoute l'heureux vacancier après une brève sieste.

D'autres voyageurs se sont prêtés à une campagne de «siesties», lancée sur place, en prenant la pause lors de selfies sur le thème de la sieste, qu'ils envoient sur un site (prenezlapause.fr). On peut y voir des hommes ou femmes dormant à l'ombre. Un jeune, assis en maillot de bain à une table de pique-nique, fixe son portable avec masque et tuba sur la tête. Déjà loin en vacances.

Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.