Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Zidane-Mbappé, les voix royales
information fournie par So Foot26/06/2022 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Zidane-Mbappé, les voix royales

Zidane-Mbappé, les voix royales

Le hasard a voulu que Kylian Mbappé et Zinédine Zidane accordent chacun une interview cette semaine, l'un à BFM TV face caméra, l'autre à L'Équipe pour ses 50 balais. Et s'il y a bien un aspect de leur métier sur lequel les deux superstars sont en désaccord, c'est leur rôle à jouer en tant que bête médiatique, en dehors de la sphère footballistique. Le premier se targue d'user de sa notoriété pour tenter de faire bouger les lignes, le second cultive la discrétion, et avoue bien se garder de l'ouvrir en public dès lors que le ballon rond ne constitue plus le vif du sujet. Deux écoles, qui présentent chacune leurs vertus, mais témoignent aussi d'une évolution des mentalités.

Contrairement à une récente rumeur, Kylian Mbappé et Zinédine Zidane ne seront certainement pas réunis à l'entraînement dans un futur proche. Du moins pas au Paris Saint-Germain. Comme si l'heure de voir le premier sous la houlette du second n'était pas encore venue. Même si chacun sait qu'un jour ou l'autre, les deux décrocheurs des deux étoiles qu'arbore la tunique au coq se trouveront. Pour le moment, en avant-goût de l'été, c'est le chassé-croisé qui est de mise entre les deux hommes, jusque dans les médias. Le premier à dégainer fut le double Z, pressé à sec pour L'Équipe à l'occasion de son cinquantième anniversaire ce jeudi, suivi le lendemain par le Bondynois, qui a répondu aux questions de BFM TV sur sa fondation IBKM (Inspired by Kylian Mbappé). Ressortent de ces deux entretiens quelques inévitables poncifs, deux âmes d'entrepreneur, mais surtout deux visions radicalement opposées de leur job, une fois loin de la pelouse. Exprimées si clairement qu'on croirait presque qu'elles se répondent, bien que les deux intéressés précisent qu'ils ne jettent absolument pas la pierre à ceux qui ne verraient pas les choses du même œil.

Différencier l'homme de l'artiste ?

Interrogé sur la ténacité de l'amour que lui portent les Français malgré son exil en Espagne, Zinédine Zidane répond donc : "Je n'aime pas me mettre en avant. Il y a des gens qui aiment s'exposer, parler, donner leur avis. Ce n'est pas une critique, mais ce n'est pas moi." Avant d'en remettre une couche, une question plus tard : "Si je dois prendre la parole sur un sujet important, croyez-moi, je n'ai pas de problème. Mais pourquoi, sous prétexte que j'ai réussi dans mon domaine, on voudrait que je prenne la parole sur tout ? Parce que je suis connu  ? [...] Même si Lire la suite de l'article sur SoFoot.com