Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Web : 4 initiatives solidaires pour aider à passer la période de confinement
Le Particulier pour BoursoraMag01/05/2020 à 14:00
Temps de lecture: 3 min

Web : 4 initiatives solidaires pour aider à passer la période de confinement (Crédits photo : Shutterstock)

Web : 4 initiatives solidaires pour aider à passer la période de confinement (Crédits photo : Shutterstock)

Depuis le 17 mars 2020, les Français sont en confinement avec l'impossibilité de vivre normalement. En période de crise, on a souvent vu fleurir la solidarité et l'inventivité. Redonner le sourire aux aînés dans les EHPAD, s'entraider entre voisins, chanter ensemble ou oublier tout en contemplant des chefs-d'œuvre, voici quatre initiatives spéciales confinement à consommer sans modération.

« 1 lettre 1 sourire » pour soutenir le moral des personnes âgées

Les seniors confinés dans les EHPAD sont vulnérables face au virus. Et ils le sont tout autant face à l'isolement. Des cousins venus de 5 pays du monde ont eu l'idée de lancer une initiative « 1 lettre 1 sourire ». Le concept est simple : si on ne peut plus embrasser nos aînés, rien ne nous empêche de leur écrire et de leur redonner le sourire par des mots.

Il vous faut aller sur le site et écrire une lettre ou poster un dessin. Les cousins récupèrent les missives et les envoient aux EPHAD qui les distribuent à leurs pensionnaires. 1 135 établissements en France, en Belgique, au Luxembourg, en Suisse et au Canada participent à cette opération faite pour redonner du baume au cœur à nos aînés.

Resserrer les liens entre voisins grâce à des sites Internet d'entraides
Les sites « MesVoisins.fr » ou « Voisins Solidaires » ne sont pas nés pendant la crise, mais ils ont su s'y adapter. Conçus à l'origine, pour échanger des services, des bons petits plats ou s'aider pour la garde des enfants, ces plateformes s'avèrent bien utiles en période de confinement.

Sur « Voisins Solidaires » vous pouvez échanger entre habitants d'un même quartier. Vous pouvez aussi, comme plus d'un million de personnes, télécharger un mini guide de conseils face au coronavirus, élaboré par des professionnels de santé.

Le site « MesVoisins.fr » se positionne comme un outil indispensable pour organiser l'entraide et la solidarité entre voisins. La startup aux 500 000 utilisateurs a fait appel à un volontaire par quartier, dénommé le « Voisin Informateur ». Il est l'interlocuteur privilégié pour dispenser les informations départementales et centraliser les requêtes ou venir en aide et s'enquérir des personnes âgées.

En Espagne, en Italie, ou ailleurs, la musique adoucit le confinement

Le Covid-19 faisait des centaines de victimes en Italie, et on voyait fleurir sur les réseaux sociaux des vidéos d'Italiens confinés en train de chanter sur leur balcon. La vidéo d'un habitant de Benevento entonnant une chanson populaire, accompagné par trois jeunes femmes debout sur un autre balcon, a été applaudie avec des milliers de like.

En Espagne, l'hymne de la lutte contre le virus est chanté tous les soirs aux fenêtres sur un air des années 80 intitulé Resisitiré. La liste des concerts virtuels n'arrête pas de s'allonger. On a vu des musiciens d'orchestre offrir un moment d'émotion partagée. L'Orchestre philharmonique de Rotterdam a lancé l'initiative en interprétant à distance L'Ode à la joie de la neuvième symphonie de Beethoven. Pour ce faire, chaque musicien s'est enregistré chez lui face caméra. Un monteur virtuose a ensuite compilé les différents enregistrements pour recomposer un orchestre virtuel. La vidéo visible sur YouTube a connu un immense succès.

Même performance réussie pour les musiciens de l'Orchestre National de France ayant souhaité, malgré la distance, jouer ensemble. Leur interprétation du Boléro de Ravel n'a de cesse de nous redonner espoir.

L'art met de la couleur dans la grisaille du confinement

Les musées et les galeries sont fermés mais rien ne vous empêche de les visiter virtuellement. Sur « Google Arts & Culture » admirez les collections du British Museum de Londres ou découvrez la maison-musée de Frida Kahlo, cachée dans la banlieue de Mexico.

En France, vous pouvez visiter une partie du château de Versailles, certaines salles du musée du Louvre ou la grotte de Lascaux. Le site « Paris Musées » vous propose des parcours thématiques, comme par exemple « Victor Hugo et l'océan » ou « Vivre à Paris au XVIIIème siècle ».

Vous aviez prévu de vous rendre à l'exposition Pompéi au Grand Palais ? Tout n'est pas perdu. Vous allez pouvoir vous immerger au sein de l'exposition numérique avant de la retrouver au Grand Palais une fois la crise surmontée. Enfin, si vous souhaitez vous promener dans des tableaux comme dans un paysage en écoutant des commentaires teintés d'humour et de savoir, n'hésitez pas à suivre Hector Obalk sur YouTube, par exemple.

Les Risques en Bourse

Fermer