Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Voyage : partir sur les traces des dinosaures
Partenaire07/02/2015 à 17:30
Temps de lecture: 3 min

En Bolivie, la façade d'une carrière située dans le parc national du Crétacé Cal Orcko portent encore les traces du passage des dinosaures. Plusieurs empreintes fossilisées, datant de millions d'années y ont en effet été découvertes et peuvent être aujourd'hui admirées par le public.

En Bolivie, la façade d'une carrière située dans le parc national du Crétacé Cal Orcko portent encore les traces du passage des dinosaures. Plusieurs empreintes fossilisées, datant de millions d'années y ont en effet été découvertes et peuvent être aujourd'hui admirées par le public.

À chaque fois que vous décidez de partir en weekend ou en vacances, c'est la même question qui revient sur le tapis : partir, mais où ? Entre les escales à Copenhagues ou à Barcelone, les séjours à la montagne puis à la plage, vous avez un peu l'impression d'avoir fait le tour de la question et manquez d'inspiration. Et si vous tentiez une nouvelle expérience en vous replongeant des millions d'années en arrière ? À quelques mois de la sortie du très attendu quatrième volet de Jurassic Park au cinéma, glissez-vous dans la peau d'un archéologue et partez sur les traces qu'ont laissées les dinosaures à travers cinq parcs paléontologiques.

Jurassic Park dans le Jura

Il n'est pas nécessaire de parcourir des milliers de kilomètres pour aller admirer les vestiges laissés par les premiers habitants de notre planète. La France regorge en effet de nombreux parcs où il est possible d'observer les empreintes laissées par les dinosaures, notamment dans le Jura où deux sites attirent tout particulièrement la curiosité des touristes. Le premier, situé à Loulle vous invite à découvrir une carrière, pas vraiment comme les autres. Il y a 155 millions d'années de cela, des dinosaures de toute taille ont piétiné ce sol, qui était jadis un ruisseau. Leurs empreintes, figées dans cette boue devenue au fil du temps calcaire, sont restées intactes.

Non loin de là, si vous empruntez la départementale 60 E qui descend vers le village de Coisia, vous aurez peut-être la chance d'apercevoir au bord de la route une série d'empreintes incrustées dans une dalle. Ces traces de pas, d'une dimension hors du commun, appartiennent ni plus ni moins à des cousins du diplodocus, qui avaient pour habitude de prendre des bains dans les mers d'eau chaude du Jurassique (l'ancêtre du Jura).

Zhucheng, la capitale chinoise du dinosaure

Avec plus de 3000 fossiles découverts en à peine six mois, la petite ville de Zhucheng, en Chine, mérite largement son titre de capitale du dinosaure. Et comme les bonnes choses n'arrivent jamais seules, les archéologues chinois ont également mis la main sur l'un des plus grands squelettes de dinosaure jamais répertoriés jusqu'ici. Avec une longueur de 16, 6 mètres de long et une hauteur atteignant 9, 1 mètres, le fossile fait figure de véritable trophée dans la ville industrielle, et trône majestueusement au musée des dinosaures, construit spécialement par la municipalité et qui abrite une partie des découvertes. L'autre moitié du butin est restée intacte dans les collines de calcaire, où se trouve l'un des plus grands gisements au monde de fossiles paléolithiques. L'accès au site a été aménagé et sécurisé afin que les touristes puissent, à leur tour, profiter de ce spectacle unique.

Parc touristique du Crétacé Cal Orcko, en Bolivie

Implanté à Sucre, en Bolivie, le parc touristique du Crétacé Cal Orcko n'a rien à envier à la capitale du dinosaure, puisque le site inauguré en 2006 abrite lui aussi l'un des plus beaux trésors de la paléontologie. En plein coeur d'une cimenterie, plus de 5000 empreintes de dinosaures ont été répertoriées sur une paroi de 100 mètres de hauteur et longue de plus d'un kilomètre ! Près d'une quinzaine d'espèces auraient foulé ce terrain à l'époque, horizontal, faisant également de ce site un immense gisement fossile sur la planète.

La Sierra de las Quijadas, en Argentine

Toujours en Amérique du Sud, la vallée de Las Quijadas en Argentine réserve elle aussi son lot de surprises aux vacanciers en quête d'aventures. Dans un décor digne d'un western, les collines couleur rouge et ocre témoignent encore du passage des dinosaures sur notre planète. Dans la roche asséchée, on peut apercevoir ici et là quelques empreintes laissées jadis par les ancêtres des reptiles. La légende raconte que des milliers d'années plus tard, le canyon est devenu la cachette attitrée des plus grands bandits du pays. Aujourd'hui, le site a été transformé en parc national et est devenu le rendez-vous incontournable des amateurs de randonnées et d'Histoire.

Le Plateau des dinosaures, au Turkménistan

Au fin fond du Turkménistan, le parc national de Koytendag réunit aussi d'extraordinaires collections d'empreintes fossilisées de ces monstres. Près de 2 500 traces ont ainsi été découvertes sur le site, aujourd'hui rebaptisé "le Plateau des dinosaures". Pour accéder à ce sanctuaire historique, il faut néanmoins s'armer de beaucoup de patience puisque le parc est situé à plus de huit heures de voiture de la ville la plus proche. Une fois arrivé sur place, la splendeur de ce paysage poussiéreux resté à l'état primitif depuis des milliers d'années vous convaincra assurément que le voyage en valait la peine.

Alors, prêts à retracer l'histoire de ces créatures ancestrales en marchant dans leurs pas ?

Les Risques en Bourse

Fermer