Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Vous n'auriez pas dû vous moquer de Hamari Traoré
information fournie par So Foot17/09/2021 à 18:00
Temps de lecture: 2 min

Vous n'auriez pas dû vous moquer de Hamari Traoré

Vous n'auriez pas dû vous moquer de Hamari Traoré

Depuis jeudi soir, Hamari Traoré est la cible des réseaux sociaux après le match Rennes-Tottenham de Ligue Europa Conférence (2-2). La raison ? Le défenseur rennais a pris un petit pont de Tanguy Ndombele. Sauf que derrière, l'international français a rebroussé chemin face à la bonne défense de Traoré qui aurait dû être félicité pour sa défense plutôt que critiqué pour ce petit pont.

Qui a dit que personne n'allait s'enflammer sur la Ligue Europa Conférence ? Certainement pas Twitter qui, depuis jeudi soir, ne parle que de cette action de Tanguy Ndombele face à Hamari Traoré lors du match nul de Tottenham à Rennes (2-2). Une action dans laquelle on voit l'international français mettre un petit pont au latéral rennais avant de le mettre sur les fesses sur un crochet. Il n'en fallait pas plus pour réveiller l'oiseau bleu : "Ndombele vient de terminer la carrière de Traoré", "Ndombele l'a bu", "Il s'est fait nettoyer", "Il ne respecte rien". Alors oui, les dribbles de Tanguy Ndombele sont jolis. Sauf qu'il suffit juste de voir l'action en entier pour s'apercevoir que Hamari Traoré ne s'est pas du tout fait boire. Bien au contraire, le Malien a même parfaitement bien défendu puisque le milieu des Spurs n'est jamais passé dans son dos, ne l'a jamais débordé et a dû se contenter d'une passe en retrait pendant que tout le bloc rennais a pu se replacer.

? La très grosse séquence de dribbles de Ndombele face à Hamari Traoré. Le défenseur rennais a bien dansé, mais finalement il reste au contact et le milieu des Spurs n'arrive pas à centrer. pic.twitter.com/Gt1lC2GceM

— RMC Sport (@RMCsport) September 17, 2021

Et puisque le football n'est pas FIFA Street - où les dribbles sont comptabilisés pour permettre au joueur d'utiliser son gamebreaker - le grand gagnant de ce duel est finalement Hamari Traoré. Et non Tanguy Ndombele. Il y a quelques jours, lors de PSG-Clermont (4-0), c'était Elbasan Rashani qui était la cible des critiques après être tombé sur les fesses, lui aussi, après avoir pris un petit pont par Abdou Diallo puis une tentative de roulette. Sauf que, là encore, c'est le milieu kosovare Lire la suite de l'article sur SoFoot.com