Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Voiture électrique : un Français sur deux craint la panne
Partenaire16/09/2014 à 08:30
Temps de lecture: 1 min

Et vous, allez-vous passer à l'électrique ?

Et vous, allez-vous passer à l'électrique ?

On reproche souvent aux Français leur nature contestataire et leur immobilisme supposé en matière d'innovation, mais il semblerait que l'on ait trouvé l'origine du problème, du moins en ce qui concerne la voiture électrique. Alors que la première saison de Formule E vient de débuter et que même les roadsters se mettent à l'électrique, les Français craignent encore de se lancer. Décryptage.

Si, comme de nombreux Français, vous n'osez pas sauter le pas et passer à l'électrique, c'est peut-être parce que vous n'êtes tout simplement pas suffisamment au courant – jeu de mot délibéré. Le manque d'information quant à l'offre et au concept lui-même de voiture électrique serait la raison de la frilosité de vos compatriotes. Ce sont, en tout cas, ce que poussent à croire les conclusions d'une étude menée par Ipsos fin août sur un échantillon d'un millier de personnes, pour l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique et le groupe Mobivia, spécialisé dans l'équipement automobile.

51% des sondés ont peur de tomber en rade

Les chiffres sont édifiants et si la moitié des personnes interrogées craint de manquer de stations de recharge, globalement, l'écrasante majorité d'entre elles reconnaît être intéressée par les voitures électriques. Plus de 80% des sondés avouent même les trouver économiques, respectueuses de l'environnement et innovantes. En revanche, 64% des sondés, qui n'ont pas passé le cap de l'achat, reprochent à la voiture électrique son autonomie limitée par rapport à ses homologues non électriques. 44% envisageraient de s'équiper d'une telle auto si son autonomie lui permettait d'atteindre les 250 kilomètres par jour, ce qui reste encore utopique. On peut néanmoins d'ores et déjà compter sur des distances de l'ordre de 160 kilomètres, avec des engins tels que la Renovo Coupé.

180 ans d'histoire et pourtant, encore 71% des Français ne connaîtraient pas les prix de ces voitures pas si futuristes que ça. En tout cas, vous aurez bientôt l'embarras étant donné que la voiture électrique est la star de 2014 et qu'elle se décline sous toutes les formes, de la mythique DeLorean de "Retour Vers le Futur" à la MINI Superleggera Vision.

Les Risques en Bourse

Fermer