Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Vin : comment l'accorder à son repas de Noël
Partenaire11/12/2013 à 11:30
Temps de lecture: 2 min

Penser à son repas de fête, c'est aussi prévoir avec quels vins on va accompagner ses plats.

Penser à son repas de fête, c'est aussi prévoir avec quels vins on va accompagner ses plats.

Les fêtes de fin d'année approchent, avec leur lot habituel d'interrogations : quels cadeaux offrir, mais aussi que manger pour le repas de Noël et quels vins choisir ? La question est d'autant plus complexe qu'à cette occasion, on a tendance à multiplier les amuse-bouche, fruits de mer, viandes et autres fromages.

Chacun de ces mets a des propriétés gustatives particulières, et ne se marie pas forcément bien avec tous les vins. Se contenter d'un champagne et d'une seule variété de vin rouge et de vin blanc n'est pas suffisant si l'on veut faire de son repas une réussite. D'où l'importance de bien réfléchir à ce que l'on va servir, et aussi dans quel ordre.

Commencer avec légèreté

Pour l'apéritif, restons classique. Un champagne blanc de blanc (Ruinart, Billecart-Salmon, Dom Pérignon ) est tout à fait indiqué, non seulement pour son aspect festif mais aussi parce qu'il est léger et évite donc d'"empâter" le palais avant même le début du repas.

Quant au foie gras, on a souvent tendance à le marier avec un vin liquoreux comme le Sauternes. Ce n'est pas une faute grave, mais pas forcément idéal non plus, le sucre ayant tendance à emporter le goût. Pour un bon compromis, on peut alors opter pour un vin blanc moelleux (Bergerac, côtes de Gascogne, Jurançon).

Pour les huîtres, le saumon fumé et crustacés, on privilégiera un blanc sec légèrement acidulé : un Sancerre, un Entre-deux-mers, un Chablis ou encore un Riesling permettront de contrebalancer leur goût iodé ou fumé, sans trop trancher avec leur finesse.

Passer aux choses sérieuses

L'heure du plat de résistance a sonné, c'est l'heure de changer de vin. Même dans le cas d'un menu traditionnel où l'on sert des volailles, il n'y a encore une fois pas un vin qui sort du lot. Selon la recette, la viande et la cuisson, tout peut changer.

Pour le cas très classique de la dinde aux marrons, on conseillera plutôt un vin rouge rond et pas trop tannique (aloxe-corton pour les Bourgogne, listrac-médoc pour les Bordeaux) qui répondra à l'aspect plutôt sec de la viande. Mais un vin blanc peut également convenir, à condition qu'il soit capiteux, à l'image de ce qu'on peut trouver en côte-de-beaune (meursault) ou Rhône (saint-joseph).

Finir en beauté

La question divise les amateurs de vin, et même les experts : doit-on accompagner son fromage de vin rouge ? Pour certains, la réponse est oui. Un bon Bordeaux (côtes-de-castillon, par exemple) a la réputation de bien aller avec des fromages au lait cru comme le camembert, le coulommiers ou le brie. Pour d'autres, seul le vin blanc fait l'affaire. Un bourgogne-aligoté pour le fromage frais, un sancerre pour le comté ou encore un chablis pour le beaufort sont de bonnes associations.

Pour terminer sur le dessert, on se laissera facilement tenter par un sauternes, surtout si on l'avait écarté au moment du foie gras. Si l'on souhaite une fin de repas plus légère, une clairette de Die est également une bonne idée. Ce vin effervescent de la vallée du Rhône accompagnera très bien une bûche aux fruits.

Quel que soit son choix, on n'oubliera pas de consommer ce vin avec modération (et d'être prévoyant si on a l'intention de conduire).

Les Risques en Bourse

Fermer