Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Toyota Mirai : la voiture à hydrogène se vend mieux que prévu
Partenaire07/02/2015 à 11:30
Temps de lecture: 2 min

Commercialisée depuis la mi-décembre au Japon, la Toyota Mirai et sa pile à combustible révolutionnaire partiront à la conquête des marchés américain et européen à partir de septembre prochain.

Commercialisée depuis la mi-décembre au Japon, la Toyota Mirai et sa pile à combustible révolutionnaire partiront à la conquête des marchés américain et européen à partir de septembre prochain.

On ne connaît pas encore toutes les caractéristiques de la voiture du futur, mais on sait déjà qu'elle devra se montrer respectueuse de l'environnement. C'est dans cette logique que la marque automobile la plus puissante du monde, Toyota, a lancé la première voiture de série fonctionnant à l'hydrogène, la Mirai ("futur" en Français).

Cette nouvelle technologie s'annonce aussi, voire plus prometteuse que l'électrique, avec la possibilité de faire un ravitaillement complet en quelques minutes pour une autonomie annoncée de 583 km. Et ces arguments ont visiblement séduit les Japonais, qui se sont montrés plus enthousiastes que prévus. En effet, Toyota a déjà reçu 1 500 commandes de Mirai, alors qu'elle espérait initialement en vendre 400 d'ici la fin de l'année 2015 !

Place à la conquête de l'Europe et des États-Unis !

Le tout premier exemplaire de la Toyota Mirai a été livré au mois de janvier au premier ministre japonais Shinzo Abe, qui l'utilise depuis comme voiture officielle. Il a même encouragé tous les ministères et agences gouvernementales à s'équiper de la voiture à pile à combustible de Toyota. Mais il n'est pas le seul à croire en l'hydrogène, car Toyota se retrouve déjà confronté à un nombre de commandes quatre fois plus élevé que prévu. Le constructeur nippon va donc devoir faire patienter ses clients et élever sa cadence de production, qui tourne actuellement autour des 700 véhicules assemblés annuellement. Le prix relativement élevé de la Mirai, de l'ordre de 50 000 euros, explique que 60% des clients restent pour le moment des administrations ou des entreprises, contre 40% de particuliers.

Ces chiffres encourageants devraient conforter Toyota du bien fondé de son projet de voiture fonctionnant à l'hydrogène. Car pour le moment, les infrastructures manquent encore. D'ailleurs, le Japon prévoit d'atteindre les 100 bornes de ravitaillement d'ici le mois de mars 2016, contre une quarantaine aujourd'hui, pour encourager la population à sauter le pas. D'ici là, le constructeur nippon va se lancer dès septembre 2015 sur le marché européen, et surtout aux États-Unis où la marque fonde beaucoup d'espoirs. Elle espère ainsi écouler plus de 3 000 Mirai sur le territoire américain d'ici la fin 2017, contre 50 à 100 annuellement en Europe, et plus précisément au Royaume-Uni, au Danemark et en Allemagne dans un premier temps. À noter que la Mirai sera plus chère en Europe, avec un tarif de 66 000 euros.

La révolution est en marche !

Les Risques en Bourse

Fermer