Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Theódoros Zagorákis peut-il sauver le football grec ?
So Foot02/04/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Theódoros Zagorákis peut-il sauver le football grec ?

Theódoros Zagorákis peut-il sauver le football grec ?

Le capitaine de la sélection championne d'Europe 2004, Theódoros Zagorákis, a été élu à la tête de la Fédération hellénique de football. Avec la lourde tâche d'assainir un milieu rongé par les scandales, et de redresser un sport national en chute libre.

Repoussées, contestées, aménagées... Longtemps, on a cru que les élections de la Fédération hellénique de football seraient indéfiniment renvoyées aux calendes grecques. Elles se sont finalement tenues ce samedi 27 mars, en ligne et sans suspense. Avec 66 voix sur 68, Theódoros Zagorákis a été élu président de la Fédération au cours d'une élection à l'issue attendue. Son seul concurrent au poste avait déposé une candidature pour la forme avant de la retirer, annonçant qu'il soutenait lui aussi l'ancien capitaine de la sélection.



Theódoros Zagorákis succède ainsi à Evangelos Grammenos, en poste depuis 2017 et dont le bilan ne restera pas gravé dans le marbre du Parthénon. "Nous avons mis en place un plan, et nous avons l'intention de le voir aboutir. Dans ce plan, tout le monde est indispensable. J'invite donc toutes les personnes engagées dans le football à se joindre à nous", a publiquement déclaré "Theó" Zagorákis, à la suite de sa nomination.

Dédale de scandales


Le plan du capitaine devra être plus ambitieux qu'un sombrero sur Lizarazu et plus technique qu'un centre sur la tête de Charistéas pour assainir un football gangrené par la violence, les matchs arrangés, la corruption et un niveau indigent. Autant d'ingrédients qui font, depuis des années, couler le navire grec. Car pour avoir volé trop près du soleil, la Grèce a fini par se brûler les ailes. Incapable de s'appuyer sur son sacre à l'Euro 2004 pour bâtir le football de demain et phagocyté par des luttes de pouvoir entre puissants patrons de clubs (par ailleurs hommes d'affaires et de médias), le pays a fini par sombrer dans les limbes d'un sport vidé de sa substance. Sur les quinze dernières années, un arbitre a été tabassé, un autre a vu sa boulangerie exploser, un président est descendu sur le terrain arme à la ceinture, les supporters ont été interdits de déplacement, les finales de coupe se sont transformées en terrains de fight entre hooligans et deux procès fleuves pour matchs truqués ont échoué. Rien que ça.



Liste non exhaustive, mais significative Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer