Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tesla, champion de la voiture électrique haut de gamme
Partenaire11/10/2014 à 17:00
Temps de lecture: 4 min

La Model S, qui a débarqué sur le marché français l'an dernier, est actuellement la seule voiture commercialisée par Tesla. Mais quelle voiture !

La Model S, qui a débarqué sur le marché français l'an dernier, est actuellement la seule voiture commercialisée par Tesla. Mais quelle voiture !

Roadsters, supercars, citadines, voitures de course, modèles mythiques... L'électrique est la star de l'année 2014 au rayon automobile, et la marque Tesla en est la plus belle ambassadrice. Cofondé et présidé par l'entrepreneur de génie Elon Musk, déjà à l'origine de projets tels que PayPal, Space X ou Hyperloop, le constructeur californien a décidé de miser sur le tout électrique haut de gamme. Une aventure à contre-courant de ses concurrents, entamée par la sortie de son Roadster en 2007, qui a vite été adopté par des stars américaines telles que George Clooney, will.i.am, ou Leonardo DiCaprio. Cette adhésion a non seulement contribué à démocratiser la voiture électrique au pays de l'Oncle Sam, mais elle a également permis à Tesla de récolter des fonds pour développer de nouveaux véhicules révolutionnaires. Retour sur la saga d'une marque pleine de promesses.

Des voitures électriques pas comme les autres

Cette année, pour la première fois de son histoire, Tesla dispose d'un stand au Mondial de l'Automobile de Paris. Pas étonnant quand on sait que la marque s'est lancée dans l'Hexagone l'an dernier avec sa Model S. Cela montre en tout cas que le projet de la société californienne est en train de se concrétiser. La Model S, sortie en 2012 aux États-Unis, est le second véhicule conçu par le constructeur spécialisé dans le tout électrique. Avec un prix qui oscille entre 59 400 et 110 000 euros, elle se situe clairement dans le segment du haut de gamme, et se positionne en concurrence directe avec des constructeurs tels que Mercedes-Benz, Audi, Lexus ou BMW. Et sa gamme devrait se renforcer l'année prochaine avec l'arrivée d'un crossover 100% écolo, la Model X. L'une des principales caractéristiques de voitures Tesla réside dans le fait qu'elles parviennent à égaler les performances des véhicules traditionnels équipés de moteurs thermiques. Ainsi, la Model S est capable de parcourir une distance de 485 km par charge avec une batterie de 85 kWh, et de 386 km avec une batterie de 60 kWh. Il s'agit d'une véritable prouesse quand on sait que les autres véhicules électriques parcourent généralement 150 km en moyenne après une charge complète. De quoi oublier la crainte d'une panne de courant qui concerne un Français sur deux. Mais ce n'est pas tout, car la Model S est aussi une sportive, qui peut passer de 0 à 100 km/h en seulement 4, 4 secondes ! Et, cerise sur le gâteau, sa conception unique qui place les batteries dans le plancher et le moteur électrique dans l'essieu arrière permet d'offrir un habitacle digne des berlines de luxe les plus spacieuses, avec trois vraies places à l'arrière. On note également le volume de chargement impressionnant de 900 litres, grâce à ses deux coffres placés à l'avant et à l'arrière du véhicule. Les enfants de moins de 12 ans pourront même trouver refuge sur les deux sièges dépliables situés dans le coffre, dos à la route, qui permettent de transformer la Model S en voiture 5+2 places ! Si Tesla entraîne un tel engouement dans le secteur automobile, ce n'est pas seulement grâce à sa stratégie du tout électrique et aux performances inédites de ses véhicules propres. Les voitures de la marque sont également des modèles en matière de technologie embarquée, très en avance sur leur temps. La Model S est ainsi équipée d'un grand écran tactile de 17 pouces qui permet de contrôler tout ce qui se passe dans l'habitacle, d'influer sur le fonctionnement du véhicule, mais également d'accéder à des contenus multimédias de toutes sortes et à un GPS de série équipé d'une puce 4G. Les modèles S et X disposent tous deux de nombreux capteurs, qui permettent notamment d'éviter les collisions.

Une marque tournée vers l'avenir

Si Tesla ne représente aujourd'hui que 0, 02% du marché automobile mondial, avec environ 40 000 unités vendues par an, l'entreprise est valorisée en bourse aux alentours de 30 milliards de dollars. Cela représente plus de la moitié des valeurs de mastodontes du secteur tels que General Motors ou Ford, qui affichent pourtant des revenus plus de 50 fois supérieurs à ceux de Tesla. Cela prouve tout le potentiel de la société, et l'attente qu'elle génère, au point même d'étonner Elon Musk. Aujourd'hui, malgré une augmentation croissante des commandes, qu'elle peine à honorer, Tesla perd de l'argent (61, 9 millions de dollars pour le deuxième trimestre 2014). Ceci s'explique par les sommes colossales engagées pour la recherche et le développement. Et ce n'est pas prêt de changer, car la société est en train de mettre sur pied un projet d'usine géante de batteries au lithium-ion, qui devrait être la plus grosse du monde. Elle s'installera dans le Nevada, un État voisin de la Californie, et devrait coûter à Tesla entre quatre et cinq milliards de dollars. La route reste donc longue pour que le constructeur californien s'élève au rang de constructeurs tels que Mercedes-Benz ou Lexus. Mais au moins, il s'en donne les moyens. Le prochain grand défi de Tesla est la mise au point d'un véhicule autonome. Elon Musk a déclaré au micro de CNN, le 2 octobre dernier, que "l'année prochaine, une voiture Tesla sera probablement capable d'être sur pilote automatique 90% du temps. À coup sûr, sur les autoroutes. " Pour lui, il ne fait aucun doute que les véhicules sans conducteur seront bientôt une réalité. Mais il ne faut pas s'attendre à voir une Tesla autonome débarquer sur le marché dès 2015, mais plutôt dans cinq ou six ans. Après les projets similaires de Google, de Renault, ou encore de Mercedes-Benz avec son camion du futur, la voiture autonome a décidément la cote !

Les Risques en Bourse

Fermer