Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Terrier : "Le père Kita a des idées de merde et investit dans des joueurs nuls"
So Foot08/04/2021 à 14:00
Temps de lecture: 1 min

Terrier : "Le père Kita a des idées de merde et investit dans des joueurs nuls"

Terrier : "Le père Kita a des idées de merde et investit dans des joueurs nuls"

À 25 ans, David Enfrein, alias Terrier, vient de sortir son troisième titre, intitulé "Rue des Pervenches". L'occasion pour ce fervent supporter du FC Nantes de célébrer le football amateur, plombé par la crise sanitaire et par une deuxième saison blanche consécutive.

Pourquoi as-tu choisi d'illustrer ton clip avec un match de football amateur ?
La chanson parle de l'amitié que j'avais avec mes potes d'enfance, qui existe toujours aujourd'hui. C'est un clin d'œil envers eux. Quand on se retrouvait Rue des Pervenches, là où j'ai grandi, on jouait toujours au foot. On mélangeait les garçons et les filles et on faisait un foot dans la rue ou sur le terrain à Landeronde (Vendée). C'était notre moment de respiration après les cours. Pour moi, c'était la bonne méthode pour illustrer cette amitié.

Rue des Pervenches - Terrier

"Nous avons pu montrer à travers une journée que l'esprit de liberté existe toujours. Il faut garder cela dans les têtes malgré les périodes sombres que nous vivons."

La sortie du clip coïncide avec l'arrêt des compétitions pour le football amateur. C'est un clin d'œil ou le pur hasard ?
C'est du pur hasard. Lorsque j'ai écrit la chanson en 2019, j'ai enchaîné avec l'écriture du clip. J'avais prévu de mettre en scène un match de football. À l'époque, la Covid-19 n'existait pas encore. Nous avons tourné en juillet dernier, entre les deux confinements, en Vendée. Le département a été relativement épargné par le virus, donc il n'y avait pas de restrictions. Il y avait beaucoup de monde sur et en dehors du terrain, et nous avons pu montrer à travers une journée que l'esprit de liberté existe toujours. Il faut garder cela dans les têtes malgré les périodes Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer