Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tactique : le coup parfait de Zidane face au Barça
So Foot11/04/2021 à 13:00
Temps de lecture: 2 min

Tactique : le coup parfait de Zidane face au Barça

Tactique : le coup parfait de Zidane face au Barça

Puisqu'il savait son Real touché physiquement, Zinédine Zidane a tenté et réussi un coup tactique parfait face au Barça (2-1) en misant sur les jambes fraîches de Federico Valverde et sur un bloc bas qui a fait dérailler le plan A de Ronald Koeman. Voilà comment.

"Nous sommes vivants." Au terme d'une nuit glacée, passée à se battre contre les éléments et à résister lors d'une deuxième mi-temps où ses hommes ont été secoués par un Barça qui s'est mis à chanter une fois la pluie venue, on a vu Zinédine Zidane se pointer en conférence de presse et deux images se sont alors superposées. Celle du Zidane dans les cordes au début de l'hiver, cerné comme rarement, qui assurait à qui voulait l'entendre qu'il sortirait coûte le coûte le Real d'une énième situation brûlante. Puis, celle du Zidane du printemps, souriant et confiant façon Nadal à Roland-Garros, qui redevient cet homme que Florentino Perez jugeait l'été dernier "béni des Dieux". Là, l'entraîneur madrilène s'est allumé : "Nous avons souffert, mais la première période a été pour nous et, même si on a peiné en seconde, on mérite notre victoire. Un match contre une équipe comme le Barça exige beaucoup, comme celui contre Liverpool, et ce soir, on est à la limite physiquement. Mais c'est le football et c'est plus facile quand tu ressors avec trois points. Maintenant, on va continuer à se battre jusqu'à la fin parce qu'on a su remonter, renverser la vapeur, et se dire qu'en croyant en notre travail, on allait réussir à changer les choses. C'est ce qu'on est en train de faire." En silence mais avec une féroce habitude. Avant le match de l'Atlético face au Bétis dimanche soir, revoilà donc le Real de Zidane, vainqueur samedi soir du Barça (2-1), à sa place : au sommet de la Liga et presque en demi-finale de la Ligue des champions. Plus que jamais vivant. Et surtout armé d'une certitude : ce Real sait danser sur toutes les musiques et, en fonction de l'adversaire, trouve toujours un plan pour s'adapter et injecter son venin. Amer, Ronald Koeman l'a parfaitement résumé : "On a prouvé qu'on était à la hauteur, qu'on luttait, mais c'est plus facile de défendre avec beaucoup de joueurs que de faire ce que l'on a essayé de faire nous. On a attaqué, pris des risques, mais on n'a pas su créer le danger... Et derrière, on s'est ouvert : on a laissé des espaces pour leurs contres et on n'a pas bien défendu en première période. Eux ont bien défendu et ont profité de leur vitesse..."
Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer