Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Tactique : Jorge Sampaoli, à la poursuite de l'euphorie
So Foot26/02/2021 à 14:00
Temps de lecture: 1 min

Tactique : Jorge Sampaoli, à la poursuite de l'euphorie

Tactique : Jorge Sampaoli, à la poursuite de l'euphorie

Attendu à Marseille en fin de semaine, l'entraîneur argentin, qui bosse sur les matchs de l'OM avec son staff depuis plusieurs jours, engendre une énorme attente et un fantasme : refaire du club marseillais un volcan capable d'érupter de nouveau sur la France du foot. Voilà ce que ça peut donner, quand tout s'aligne.

Jorge Sampaoli entend un cri, ou plutôt des cris. Debout sur le gazon du stade municipal de Concepción, l'Argentin tend alors l'oreille, de manière à pouvoir distinguer les mots éructés par une foule massée dans un coin de l'enceinte. "Sampaoli, Sampaoli, yo te quiero agradecer por hacer jugar al Bulla, como lo hacía el Ballet" ("Sampaoli, Sampaoli, je souhaite te remercier pour avoir fait jouer la Bulla, comme elle le faisait à l'époque du Ballet" en V.F., le Ballet faisant ici référence au Ballet Azul, surnom donné à la génération d'Universidad de Chile qui a enchaîné les titres dans les années 1960). C'est un soir de décembre, en 2012, une nuit où Sampaoli vient de mettre un point final à l'un des chapitres les plus riches de sa vie : un chapitre éclatant et audacieux, qui l'a vu changer de dimension et lui permet d'être attendu, le lendemain, à Santiago, pour être fait sélectionneur national du Chili. Mais pourquoi lui, au juste ? Au moins pour trois raisons. D'abord, car la Roja, sixième du championnat de qualifications à la Coupe du monde 2014, vient de prendre trois baffes consécutives et voit son ticket pour le Mondial brésilien brûler dangereusement. Ensuite, car Sampaoli est le coach du moment, celui qui a réussi à refaire d'Universidad de Chile une équipe pétillante et bagarreuse, si pétillante que la U a remporté la Copa Sudamericana en 2011 en bouclant au passage le tournoi invaincue après avoir filé plusieurs leçons, et qu'il semble être le seul capable de refiler une âme à une sélection nostalgique de Marcelo Bielsa. Enfin, car le coach râblé ne vient pas seul, mais accompagné d'une vieille promesse : celle de rendre les gens "euphoriques". Alerte : si les résultats n'ont pas toujours suivi, Sampaoli a quasiment toujours tenu parole.

Vidéo
Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer

Vous avez accepté la pose de traceurs

Fermer

Vous avez refusé la pose de traceurs

Fermer