Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Syanie Dalmat : "Les femmes issues de la diversité ont été invisibilisées"
So Foot25/03/2021 à 06:00
Temps de lecture: 1 min

Syanie Dalmat : "Les femmes issues de la diversité ont été invisibilisées"

Syanie Dalmat : "Les femmes issues de la diversité ont été invisibilisées"

Journaliste à L'Équipe, Syanie Dalmat a apprécié le documentaire Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste ! . Elle regrette toutefois que les femmes racisées soient absentes du programme. Au point de se sentir, à 36 ans, exclue d'un sujet qui la concerne, et ce peut-être deux fois plus que ses collègues de la télé.

Si on s'appelle aujourd'hui, c'est à la suite de la diffusion sur Canal + du documentaire Je ne suis pas une salope, je suis une journaliste ! Qu'en as-tu pensé ?
Je l'ai découvert en deux temps. D'abord, via la bande-annonce qui a été publiée quelques jours avant, puis lors de la diffusion dimanche. Le sujet m'intéressait, parce qu'il était essentiel de parler du sexisme dans les rédactions de sport et de toutes les dérives qui peuvent y exister. Mais ma première réaction a été de me dire qu'il n'y avait aucune diversité dans ce documentaire. Je me suis dit que la parole avait encore une fois été donnée à des femmes qu'on voit déjà beaucoup, j'avais peur que ça ne tourne qu'autour de ça... Après avoir vu le programme dans son entièreté, il faut reconnaître que le travail fait est exceptionnel. Le fond est très bien traité, mais il manque quelque chose sur la forme. Je sais qu'il y a des femmes issues de la diversité dans les services des sports, et là, j'ai l'impression qu'elles ont été invisibilisées, ce qui est déjà souvent le cas au quotidien. C'est ce que j'ai ensuite souligné dans un message sur Twitter.

Je n'ai pas pu me joindre au concert de louanges qui a accompagné hier la diffusion du documentaire de Marie Portolano et Guillaume Prioux #Jenesuispasunesalope tout simplement parce que si j'adhère sur le fond, la forme me dérange profondément. 1/5

-- Syanie Dalmat (@SyaneDalmat) March 22, 2021

As-tu pu en parler avec Marie Portolano, la journaliste à l'origine du documentaire ?
Oui, elle m'a écrit pour me dire qu'elle comprenait ce que je ressentais. Elle m'a également dit qu'elle avait sollicité des journalistes qui ont refusé de parler. L'idée n'est pas de dire qu'il Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer