Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Supporter de Brest : mode d'emploi
So Foot02/03/2021 à 06:00
Temps de lecture: 1 min

Supporter de Brest : mode d'emploi

Supporter de Brest : mode d'emploi

Les supporters de France à l'honneur sur sofoot.com. Nous sommes partis à la rencontre de ceux qui font vivre nos stades, qui célèbrent pour leur club, qui pleurent pour leur club. Bref, ceux qui vivent pour leur club. Aujourd'hui, c'est au tour d'irréductibles du beau jeu nichés tout au bout du monde : les supporters brestois.

Pakito

Supporter depuis 1991, ancien leader des Ultras brestois

"Comme beaucoup, j'ai commencé à aller au stade avec mon père. Ce n'était pas un supporter acharné, mais il aimait le foot. Puis, à l'adolescence, j'ai commencé à me rendre à Le Blé tout seul ou avec les copains, à une époque où on ne gagnait plus grand-chose, dans les années 1990. J'avais vu un ou deux matchs du Brest Armorique avant la liquidation (en 1992), mais je garde peu de souvenirs précis. Quand je commence vraiment à suivre Brest, on est en D3. Le public commence à déserter les travées, j'arrive un peu après la guerre. Mais quand tu es gamin, tu ne te rends pas compte de tout ça. J'ai connu la D3, la CFA... Il y avait même une période où il devait y avoir 200-300 spectateurs seulement dans les tribunes. Quand tu t'es fait chier à voir des matchs contre Saint-Denis Saint-Leu ou Noisy-Le-Sec, tu apprécies de voir ton club en première division aujourd'hui. Mais ces périodes ont participé à la construction de ma vie de supporter.

"Quand tu t'es fait chier à voir des matchs contre Saint-Denis Saint-Leu ou Noisy-Le-Sec, tu apprécies de voir ton club en première division aujourd'hui."Pakito

Dans la vie en tribunes, tu as un code fraternel. Ce sont des gens avec qui tu passes des week-ends entiers. J'en ai connu des histoires rocambolesques, mais il faut plutôt vivre ces moments que de les raconter. Mais je peux parler de mon premier gros déplacement marquant : c'était à Guingamp, chez l'ennemi, pour le retour du Stade en D2. Tous les anciens parlaient de ce qui s'était passé en 1991, tu viens un peu pour prendre la relève, te faire ta propre histoire. J'avais 20 piges Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer