Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Sports de glisse : je me lance dans quoi cet été ?
information fournie par Partenaire20/07/2021 à 17:30
Temps de lecture: 10 min

Sports de glisse : je me lance dans quoi cet été ?

Sports de glisse : je me lance dans quoi cet été ?

Contrairement à certaines idées reçues, ce n'est pas parce que l'été est là que les sports de glisse mettent la clef sous la porte, sauf le ski sur neige évidemment et par la force des choses... Au cours de cet article nous allons vous présenter toute une flopée d'activités qui sont considérées comme des sports de glisse à part entière et qui, du mois de Juillet au mois de Septembre, vont avoir le vent en poupe et le baromètre au beau fixe.  Si certaines ne vous sont sans doute pas étrangères, nous sommes sûrs que vous allez aussi en découvrir 1 ou 2 que dont vous n'avez jamais entendu parler, pas même à la télévision. De la roulette à la spatule en passant par la voile, lançons-nous à présent dans le vif du sujet et voyageons dans le monde du fun par la pensée, avant de vraiment envisager la pratique dans le réel !

I/ Les roues et les roulettes ont toujours la côte, en mode urbain

Vous l'aurez sans doute remarqué, de nombreuses agglomérations, des plus modestes aux plus immenses, ont fait un effort non négligeable pour créer des endroits d'accueil dédié aux rollers, aux skates, et plus récemment, aux trottinettes, car ces 3 modes de déplacement ont aussi développé toute une activité « Freestyle » et les skate-parcs sont donc un endroit privilégiés pour les aficionados des petites roulettes.

Dès le printemps, et durant tout l'été, les villes et les villages, par le biais de structures sportives ou de loisirs, mettent sur pied tout un tas de programmes « Découvertes » pour celles et ceux qui n'ont pas encore franchi le pas et qui souhaiteraient pourquoi pas découvrir ces disciplines dynamiques et particulièrement fun. Le jargon employé pour parler des figures ou des modules est souvent directement issu de l'anglais, car les USA sont souvent le point de départ de ces disciplines nouvelles, mais en France, nombreux sont les jeunes champions en herbe qui écument les rampes et le mobilier urbain en faisant des « tail whip », des 360° et tout une variété d'acrobaties toutes plus périlleuses et spectaculaires les unes que les autres.

Si vous souhaitez vous extraire de la jungle urbaine, et pratiquer un sport extrême, alors la version montagnarde de ces disciplines existent aussi, mais nous vous prévenons de suite, pour pratiquer, le mieux est quand même d'avoir déjà un petit niveau (sauf peut-être pour la trottinette...).

Pour ce type de pratiques qui peut s'avérer vraiment dangereuses, le matériel de protection est absolument indispensable et scrupuleusement vérifié si vous pratiquez dans une version encadrée de l'activité ; il n'y a pas la moindre place pour l'improvisation, sous peine de risquer de graves blessures. La plupart du temps, les adeptes de ce type de disciplines se replient sur les routes en pente des stations de ski, et le font avec des mesures de sécurité parfaitement maîtrisées (pas question de vous lâcher sur une route ouverte à la circulation par exemple). C'est une façon relativement marginale de pratiquer, car le danger est vraiment présent pour le pratiquants, qui frôlent les 70 ou les 80 km/h voire plus...avec des moyens de freinages complètement dérisoires !

Nous tenions à évoquer cette activité, car elle est hyper spectaculaire, mais nous avons bien conscience qu'elle ne correspondra qu'à une infime minorité d'entre les lecteurs de ce contenu ; par curiosité, allez tout de même jeter un œil sur des vidéos afin de voir à quoi cela ressemble, frissons garantis !

Si vous avez un peu moins le goût du risque, renseignez-vous sur les parcours ou les descentes en trotti'cross, c'est une activité qui vient de voir le jour et qui rencontre un succès grandissant. Il y a aussi, bien sûr, le fameux ski à roulettes, qui se pratique sur des bases « tranquilles » de randonnée, avec la version « ski de fond », mais il existe aussi des moyens de pratiquer cette discipline étonnante en version « ski de piste », pour celles et ceux qui ne peuvent décidément pas de passer de descente et de godillage une fois l'hiver terminé !

Cette dernière discipline s'appelle le Moutain Roller et c'est le résultat de pas mal d'années de développement de la part de véritables petits « génies de la bricole » ; attention, un bon niveau de ski est nécessaire pour se lancer... Enfin, pour en finir avec ce ski à roulettes, il existe aussi le Ski Joering, qui consiste à se faire tracter par des chevaux et qui est issu d'une pratique ancestrale dans les Alpes, très rafraîchissant ! Cette dernière discipline se pratique évidemment surtout à ski l'hiver, mais les progrès techniques et notamment les fameux Mountain Rollers, permettent désormais d'en faire aussi sur l'herbe et en plein été !

La plupart du temps, les structures qui ont développé ce type d'activité se trouvent dans des stations de ski de haute ou de moyenne montagne et elles ont essayé de diversifier leur offre afin de ne pas transformer le printemps et l'été en véritables saisons mortes ; grand bien leur en a pris, car très vite, le succès a été au rendez-vous ! Là encore, les sensations sont garanties et c'est un peu plus à la portée du grand public que les disciplines précédemment citées.

Nous tenions à faire cette première partie autour de ces activités qui ne se cantonnent pas à la mer ou à l'océan, car ceux-ci sont presque systématiquement associés aux sports de glisse en été, or, comme vous l'avez lu, il y a aussi des alternatives à la montagne. D'ailleurs, lorsque ce sera possible dans notre seconde partie, qui, vous l'aurez compris, sera plus localisée autour de la plage et du littoral, nous mettrons une petit note afin de stipuler que l'activité concernée peut aussi être pratiquée sur des lacs par exemple, et donc, pas seulement au niveau de la mer.

II/ Les spatules et les voiles, ou les reines de la glisse en été !

Pour ce qui est des sports de glisse de l'été à découvrir sur le littoral, nous allons allez crescendo, en commençant par les plus connus et qui ont donc déjà une longue histoire, surtout en France, puisque nous avons une surface côtière proprement incomparable !

Comment ne pas commencer par une des pratiques les plus répandues sur nos côtes et qui a fait naître tellement de talents, à savoir, le surf des mers ?

Quel que soit votre âge, quelle que soit votre corpulence, ce sport est vraiment super sympa et les bases peuvent s'acquérir beaucoup plus vite qu'on ne  le croit, avec un peu de persévérance... En une après-midi, vous allez en effet dégrossir les principes et apprendre à tenir sur la planche, pour ce qui est de la « lecture des vagues », cela mettra sans doute un petit peu de temps, sauf pour les plus doués ! Alors évidemment, vous n'allez pas de suite pouvoir vous attaquer aux vagues monstrueuses qui font rêver lorsque l'on regarde des documentaires sur le sujet, mais vous verrez que même de toutes petites vagues vont déjà vous procurer des sensations proprement incomparables !

Dans un même ordre d'idée, il y a aussi la mythique planche à voile, qui elle aussi est une discipline dans laquelle les champions français font des merveilles dans tous les océans du monde. Un peu comme c'est le cas pour le surf, en quelques heure seulement (et avec un instructeur, car tout seul ce n'est pas la même...), vous allez apprendre et assimiler les rudiments qui vont vous permettre de déjà pas mal vous amuser et de comprendre comment fonctionnent les vents... Hauteur de voile, position sur la planche, mouvement pour tourner, tenue du mythique « Fishbone », cela n'est pas aussi compliqué qu'il n'y paraît, avec encore une fois, un minimum d'investissement et de persistance devant l'échec...car vous allez tomber à l'eau plus d'une fois avant de pouvoir sortir la voile et de tracer de jolies lignes droites ou courbes sur le miroir d'eau de la mer. Nous vous l'avions dit en première partie, lorsqu'une activité peut aussi se pratiquer en montagne, nous le soulignerons, et bien sachez que c'est le cas pour la planche à voile, sur certaines étendues d'eau et lacs particulièrement spectaculaires.

Sports de glisse : je me lance dans quoi cet été ?

Sports de glisse : je me lance dans quoi cet été ?

Pour continuer la progression dans une logique tout à fait établie, après le surf et la planche à voile, penchons-nous à présent sur le Kitesurf. Alors, qu'est-ce que le Kitesurf pour commencer, se demanderont peut-être certains et certaines parmi vous... Encore une fois, ne projetez pas de vous mettre à cette discipline sans prendre au minimum deux ou trois heures de cours auprès d'un professionnel, car vous pourriez tout simplement vous en dégoûter en ne parvenant à rien du tout, sinon, dans le pire des cas, à vous blesser. Il existe de très nombreuses très bonnes structures et autres écoles réparties sur l'ensemble de nos littoraux et les prix sont relativement abordables, alors nous ne saurons trop vous conseiller de faire appel à ces dernières pour vous former. Le Kitesurf, pour faire simple, c'est une sorte de surf sur mer, mais avec un moyen de traction qui consiste en une sorte de voile ou de cerf volant, auquel vous êtes attaché au niveau de la taille et qui va vous permettre de vous sentir totalement libre, puisque ce ne seront pas les vagues qui fourniront la traction, mais bel et bien le vent. La sensation de liberté est totale et hyper grisante, sitôt que vous vous serez suffisamment éloigné des zones de nage évidemment, car vous n'aurez alors strictement aucun obstacle pour vous barrer la route ! On pourrait aussi faire la comparaison avec le surf des neiges, mais avec le désagrément en moins de devoir prendre les tire-fesses ou les remonte-pentes pour ce dernier, ce qui vient souvent couper le plaisir, avouons-le...

Nous tenons à préciser que pour pratiquer le Kitesurf, outre savoir nager évidemment, il est plutôt conseillé d'avoir une bonne condition physique, sans pour autant être une montagne de muscle ou d'avoir assez de caisse pour faire un marathon ou pour pratiquer le triathlon ; c'est en outre un sport extrêmement complet qui fait travailler tous les muscles. Au demeurant, sachez que certaines personnes handicapées, via du matériel adapté, sont aussi de ferventes adeptes de cette discipline particulièrement grisante et qui procure de très très grosses sensations. Comme pour ce qui est de la planche à voile, l'été, de très nombreux pratiquants de Kite se tournent  vers des lacs de moyenne ou de haute montagne, qui sont des endroits parfaits pour la pratique, à la fois calmes, avec un cadre majestueux, et sans vague.

Enfin et pour finir, après le paragraphe sur le Kitesurf, élevons encore un peu le niveau et dirigeons-nous vers une discipline un peu plus marginale mais Ô combien esthétique et à fort jet d'adrénaline, à savoir le Wingfoil. Pour faire simple, on peut considérer que cette discipline est une sorte d'hybride entre la planche à voile et le Kitesurf. C'est une discipline qui réclame un excellent sens de l'équilibre pour tenir sur la planche, surtout lorsque le fameux Foil vous fait mécaniquement « décoller » à plus d'un mètre au-dessus du niveau de l'eau. Le foil, en terme de marine, c'est une sorte d'aileron portant immergé, généralement horizontale ou inclinée par rapport à la coque à laquelle il est attachée ; le mouvement d'eau autour de cette pièce crée une force comparable à la portance créée par une aile d'avion, mais sous l'eau.

Lorsque vous faites du Wingfoil, et que vous maîtrisez correctement la technique, vous avez la sensation de voler au-dessus de l'eau et de prendre de la vitesse vraiment très vite. Pour cela, vous tenez une voile à la main, et vous devez apprendre à capter le vent et à le dompter afin d'en tirer une motricité suffisante pour faire fonctionner le principe du foil sous l'eau.

Alors ne nous le cachons pas, le Wingfoil, bien qu'en plein essor, est une discipline qui demande un certain entraînement et qui demande un certain temps d'apprentissage. D'ailleurs, à ce propos, de plus en plus d'écoles et de structures dédiées proposent des cours afin de vous familiariser avec la planche (et le fameux « décollage » lié au foil...) dans un premier temps, puis ensuite à la voile, qui elle aussi requiert un peu d'expérience et pas mal de pratique pour parvenir à pratiquer seul et en retirer des sensations telles que celles que vous êtes en droit d'attendre.

L'avantage par rapport au Kitesurf est que vous n'êtes pas sanglé à la voile via une ligne de 10 à 30 mètres et que vous la tenez à pleines mains et à bout de bras, ce qui donne une sensation de sécurité plus importante (tant pour vous que pour les autres, entre nous soit dit...). En outre, vous n'avez pas non plus entre les bras la même puissance qu'une aile de Kite, et il faut donc à priori utiliser moins de force pour la contrôler, ce qui est plutôt rassurant pour certains. 

Là encore, la pratique de cette discipline toute neuve ne requiert pas nécessairement que vous vous rendiez à la mer ou à l'océan, car vous pourrez aussi trouver cette activité autour de certaines bases nautiques de montagne. 

Pour conclure :

Comme vous l'avez lu, les sports de glisse ont de très beaux jours devant eux, et pas seulement ceux auxquels l'on pense de prime abord, à savoir le surf et la planche à voile. Nous espérons que nous avons pu vous faire découvrir quelques disciplines qui vous ont donné envie de vous pencher dessus dès cet été, et nous tenons à vous rappeler qu'il est primordial de respecter toutes les consignes de sécurité. Par ailleurs, pour débuter correctement certaines disciplines, il est impératif de faire appel à des professionnels qui ont été formés pour cela et qui vous prodigueront les bons conseils et vous accompagneront en toute sécurité lors de vos premiers pas.