Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Sport : les records battus en 2014
information fournie par Partenaire29/12/2014 à 14:30
Temps de lecture: 3 min

Le perchiste Renaud Lavillenie a été désigné Champion des champions par L'Equipe. Il n'en fallait pas moins pour saluer le record qu'il a battu en franchissant la barre à 6,16 m de haut cette année.

Le perchiste Renaud Lavillenie a été désigné Champion des champions par L'Equipe. Il n'en fallait pas moins pour saluer le record qu'il a battu en franchissant la barre à 6,16 m de haut cette année.

Les athlètes n'ont pas chômé en 2014. Comme en 2013, les records se sont multipliés, nous offrants certaines des plus belles images de l'année sur les terrains. Comme quoi faire preuve de ténacité et de fair-play, ça paye aussi !

L'athlétisme, terrain de tous les records

Avec entre autres les JO d'hiver de Sotchi en début d'année, de nombreux records ont été battus en athlétisme, toutes disciplines confondues. Et l'on peut se féliciter, ou plutôt féliciter nos athlètes français, car ils ont été particulièrement performants tout au long de l'année. En effet, grâce à eux, la France a récolté son plus grand nombre de médailles aux Championnats d'Europe à Zurich, avec 23 pendentifs.

Quant à Renaud Lavillenie, il a établi un nouveau record du monde de saut à la perche eu premier essai. Ceux qui veulent le dépasser devront désormais faire mieux que les 6, 16 mètres qu'il a atteints sous les yeux de Sergueï Bubka, qui détenait la précédente performance. On souhaite le même succès à son frère cadet, Valentin. En tout cas, pendant que Renaud Lavillenie prenait de la hauteur, Yohann Diniz a pris la poudre d'escampette en réalisant le 50 km marche le plus rapide de l'histoire, en 3h 32min 33sec. Toujours dans la course, c'est chaussé de ses adidas adizero adios boost 2. 0 que le Kényan Dennis Kimetto a battu le record du monde en marathon, après 2h 2min 57sec d'effort.

Une vague de records

23 c'est aussi le nombre des nouveaux records du monde qui ont été établis en natation. Ça s'est passé aux Championnats du monde en petit bassin à Doha au Qatar, et parmi les 23 exploits 15 sont attribués à ces dames. Côté hommes, Florent Manaudou a tout de même réussi à sortir la tête de l'eau en battant deux records, au 50m nage libre et au 50m dos.

Cette année, les navigateurs ont été tenus en haleine par une Route du rhum marquée par les forfaits successifs, mais cela n'a pas eu raison de la motivation de Loïck Peyron. Il est même parvenu à réaliser le meilleur temps en jetant l'ancre à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe le 10 novembre, après une traversée de 7 jours 15h 8min 32sec.

Dernier en date, le Français Benjamin Sanchis a surfé une vague de 33 mètres le 11 décembre dernier à Nazaré au Portugal. Rien que ça ! Il ne s'est pas démonté face à l'impressionnant mur d'eau et il a eu raison car les experts viennent d'homologuer ce record. L'eau aura vraiment connu son heure de gloire en 2014 !

Belle année pour le football

La Coupe du monde du Brésil 2014 aura été marquée par les buts, 171 en tout sans compter les penaltys. Elle égale ainsi le record établi en 1998. Avec 16 buts dans les filets à l'issue du Mondial, Miroslav Klose a détrôné Ronaldo, l'ancien tenant du titre de meilleur buteur en Coupe du monde. Et cerise sur le gâteau, c'est avec un score ahurissant de 7 buts à 1 que les Allemands ont raflé le titre de champions du monde au nez et à la barbe des Brésiliens, leur infligeant au passage leur pire défaite. Toujours dans le monde du ballon rond, on attendait Lionel comme le Messie(e) et pour cause, le prodige argentin a renversé 7 records en un match, devenant notamment le meilleur buteur de la Ligue des Champions. Tandis que le Real Madrid bat officiellement le record du nombre de buts marqués par un club espagnol, reléguant Barcelone au second plan. Derrière les 176 buts qui permettent aux Merengue de se hisser au sommet, un trio de talent composé du joueur le plus cher de tous les temps Gareth Bale, de Karim Benzema et du double Ballon d'Or Cristiano Ronaldo. A l'instar de sa collection de voitures de luxe, ce dernier n'aime pas faire les choses à moitié comme en témoignent ses 56 buts sur la saison.

Bien que vous laisser aller augmente votre pouvoir de séduction, les prouesses sportives de l'année donnent surtout envie de se dépenser pour se dépasser. En tout cas, en tant que spectateurs il ne reste plus qu'à espérer que 2015 sera encore plus riches en émotions sportives !