Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Simon Ledun, cet ancien Nîmois engagé contre la maladie de Charcot
So Foot21/11/2020 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Simon Ledun, cet ancien Nîmois engagé contre la maladie de Charcot

Simon Ledun, cet ancien Nîmois engagé contre la maladie de Charcot

À 24 ans, et apre?s une courte carrie?re dans le foot pro en D2 australienne, Simon Ledun, passe? par le centre de formation de Ni?mes, a de?ja? raccroche? les crampons. L'ancien coe?quipier de Ripart et Brianc?on a choisi de tout la?cher pour affronter la maladie de Charcot dont est atteint son pe?re. Avec ses deux fre?res, il a cre?e? l'association Espoirs et continue de conserver un lien tre?s fort avec le football.

"Le foot a toujours e?te? notre vie." Simon Ledun parle vite, avec enthousiasme et une e?nergie de?bordante. À 24 ans, cet ancien joueur professionnel a pourtant de?ja? mis fin a? son e?phe?me?re carrie?re, "sans aucun regret". Le jeune homme est actuellement a? la te?te d'une association de 5000 membres, d'une entreprise de textile de cinq salarie?s et devrait biento?t devenir pre?sident d'un club de football re?gional. "Impossible", pour lui, de perdre de vue les terrains qu'il fre?quente "depuis ses 5 ans, du co?te? de Clermont-l'He?rault". La re?ve?lation est imme?diate. Simon "mange, dort, vit football", et en 2012, un essai concluant au Ni?mes Olympique, alors en Ligue 2, permet au late?ral droit de 18 ans de toucher du doigt son re?ve. Envoye? s'aguerrir un an a? Perpignan-Canet, ou? il croise notamment la route de l'OL de Martial et Tolisso en Gambardella (0-4), il inte?gre finalement le centre de formation des Crocos, dirige? par Bernard Blanquart. En U19 Nationaux, le membre de la ge?ne?ration Brianc?on-Bobichon-Valls fait me?me deux apparitions avec la CFA2 de Renaud Ripart. "Une bonne saison" dont profite son conseiller "pour envoyer des vide?os a? plusieurs clubs".

Mais alors que Ni?mes pense a? le prolonger, le jeune homme privile?gie une option surprenante. Contacte? par le club de Perth Glory, que vient juste de quitter William Gallas, il de?cide de tenter l'aventure dans "l'Australie profonde". Pre?te? au deuxie?me club de la ville, Balcatta (D2), Simon, qui ne parle pas un mot d'anglais, s'adapte rapidement "aux entrai?nements a? 6 heures du matin a? cause de la chaleur, au jeu rugueux de ses coe?quipiers et a? la vie avec les veuves noires a? dos rouge, une des araigne?es les plus dangereuses au monde ". Un "de?paysement enrichissant" et bien re?mune?re? - entre 2000 et 5000 dollars par semaine - au pays du soccer, que Simon abandonne une fois son contrat prolonge? et la saison termine?e. De retour en France pour se ressourcer, sur Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Les Risques en Bourse

Fermer