Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Sebastian Abbot : " En Afrique, le Qatar a piloté le plus vaste programme de scouting au monde"
information fournie par So Foot27/09/2021 à 06:00
Temps de lecture: 2 min

Sebastian Abbot : " En Afrique, le Qatar a piloté le plus vaste programme de scouting au monde"

Sebastian Abbot : " En Afrique, le Qatar a piloté le plus vaste programme de scouting au monde"

Pendant plusieurs années, le journaliste Sebastian Abbot a enquêté sur Football Dreams, un programme de détection de jeunes talents qui aurait observé environ 5 millions de joueurs, en Amérique du Sud, Asie du Sud-Est, mais surtout en Afrique, de 2007 à 2016. Son livre, The Away Game, décrit ce qui fut pendant quasiment une décennie la plus grande opération de scouting au monde. L'initiative, pilotée par l'académie Aspire, atteste aussi qu'avant de recruter Lionel Messi au PSG, Doha a dépensé des centaines de millions d'euros pour éventuellement tenter de dégoter l'héritier désigné de l'Argentin, sur un autre continent.

Sebastian, en premier lieu, est-ce que vous pouvez nous expliquer en quoi consistait le programme Football Dreams ?
Via l'initiative Football Dreams, le Qatar avait mis en place le plus grand programme de scouting du monde. Il a sondé et évalué des millions de joueurs. C'était un gigantesque processus de recrutement. En Afrique, il a d'abord été implanté dans sept pays - dont le Sénégal, le Ghana et le Nigeria -, puis dans douze. Il impliquait autour de 6000 recruteurs locaux, chapeautés par des scouts professionnels mandatés par l'académie qatarie Aspire. Ces scouts tournaient de pays en pays, et supervisaient les essais à l'échelle locale.

Pourquoi avoir consacré un livre à cette initiative ?
En 2007, je bossais pour Associated Press au Caire. Là, je vois une publicité à la TV qui montre cette nouvelle académie sportive au Qatar, Aspire. Je suis un dingue de foot, donc forcément, je suis intrigué. Je fais des recherches et je vois qu'ils ont aussi commencé ce programme, Football Dreams, en Afrique. Puis, en 2008, je suis allé au Qatar, quand la première promotion de joueurs africains détectés par Football Dreams s'est rendue à Doha. J'ai écrit un article sur le sujet pour Associated Press. Ensuite, j'ai convaincu Aspire qu'ils devraient me laisser faire un livre sur le sujet, que c'était une super histoire. Ils ont mis du temps à me donner leur accord, mais ils ont été très coopératifs au départ. Cependant, plus ça avançait, plus ils ont essayé de me bloquer l'accès aux informations adéquates... Je crois qu'ils pensaient que mon livre ne serait qu'un communiqué de presse géant. Quand ils ont découvert que j'étais un journaliste indépendant, ils ont vraiment fermé les écoutilles. J'avais cependant assez de matière pour écrire ce qui Lire la suite de l'article sur SoFoot.com