Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Salouël, les vrais Fatals Picards
information fournie par So Foot15/11/2021 à 14:00
Temps de lecture: 2 min

Salouël, les vrais Fatals Picards

Salouël, les vrais Fatals Picards

Ne cherchez plus le bonheur, il se trouve actuellement à deux pas d'Amiens. Le RC Salouël-Saleux, pensionnaire de D2 du district de la Somme, s'est qualifié pour le 8e tour de la Coupe de France. Devenue Petit Poucet national, la clique d'Antoine Mücke plonge la tête la première dans l'allégresse de la Vieille Dame. Ces gars de la dixième division nationale, avec un gardien remplaçant âgé de 49 ans, sont désormais à 90 minutes d'aller potentiellement défier le Paris Saint-Germain en 32es de finale. Ils sont fous ces Picards !

Casquette sur le crâne, Antoine Mücke relâche la pression dans les volutes d'un cigarillo d'après-match "qui fait beaucoup de bien" . Le coach du RC Salouël-Saleux est au 8 e ciel. À quelques mètres, dans le vestiaire, ses gars ambiancent le vétuste stade Demény. La sono crache du Naps feat Gims à coup de "best life, en bentley j'voulais vivre ma best life" . Le plafond du vestiaire est noyé, le cri de la qualif' a rendu sourd leurs homologues d'Hamel remplis de tristesse. Antoine Mücke vibre autant que son téléphone : "Il n'arrête pas de sonner. J'ai direct partagé ça avec les copains de l'appli Mon Petit Gazon. On est la dernière équipe de district encore en lice, on a déjà tout gagné." L'entraîneur de 26 ans n'oublie pas sa compagne et son nourrisson, 15 jours à peine, qui doivent jongler avec cet acharné de football. "Même si je vis un peu trop pour le foot, ma femme m'aime aussi pour ça , jure ce technicien dans l'éolien, bien conscient que depuis trois mois, il a le vent dans le dos. J'aime bien regarder Chelsea, Thomas Tuchel, Guardiola aussi. On ne peut pas vraiment s'inspirer de ça, l'écart est tellement énorme entre eux et nous, mais on essaye de produire du beau jeu. Ma ligne de conduite n'a pas changé depuis ma nomination l'été dernier. J'ai dit aux gars "Ok je suis le plus jeune parmi vous mais j'ai été nommé coach, vous allez devoir m'écouter." J'ai entraîné pendant 3 ans les U13, puis 3 ans les U15 et là on vit cette aventure de dingue."

Trompette, chapeau mexicain et maires en campagne


Mais avant de bercer dans l'euphorie, il a d'abord été question de se farcir Hamel (D2 district de l'Escaut) pour cette première dans l'histoire de la Vieille Dame, un 7 e tour entre deux équipes du dixième échelon national... Rembobinage. Il est 13h à Douai ce dimanche et Jean-Paul, alias J-P le 12, donne le tournis. 1600